×

Flics hors de nos cortèges !

« Vous nous avez éborgnés ! » : des Gilets jaunes dénoncent la présence d’Alliance dans le cortège parisien

Lors de la quatrième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, un cortège d’Alliance, le syndicat de policiers, a été hué par des Gilets Jaunes. Un bon rappel que la police n’a rien à faire dans nos manifestations.

Arthur Nicola

11 février 2023

Facebook Twitter

Crédits photo : AFP

A Paris, l’ordre des cortèges syndicaux est traditionnellement tiré au sort. C’est donc le sort qui a voulu que le syndicat de cadres CFE-CGC soit en tête de manifestation. C’est pourquoi le syndicat de policiers d’extrême droite Alliance, affilié à la confédération de la CFE-CGC, se trouvait en tête de cortège. C’est alors qu’un groupe de Gilets Jaunes a croisé le cortège, boulevard Voltaire, dénonçant les violences de la police contre les Gilets Jaunes : « Vous nous avez éborgnés ! […] On s’en rappellera ! » scande un Gilet jaune au mégaphone.

Il faut dire que le syndicat Alliance a été systématiquement en tête de pont pour dénoncer systématiquement la violence des Gilets Jaunes, tout en défendant tous les policiers éborgneurs de manifestants. Lors d’une manifestation de policiers, trois membres d’Alliance s’étaient même moqués des éborgnés, se cachant l’œil en riant alors qu’une contre-manifestation affichait des photos de personnes éborgnées. Entre novembre 2018 et mars 2020, ce ne sont pas moins de 24 300 blessés qui ont été recensés en manifestations selon un rapport de l’Observatoire des Street-médics.

Alors que la police ne cesse de réprimer les blocages de lycées, et les occupations d’universités, et les manifestations contre la réforme des retraites, jusqu’à émasculer un photographe en janvier, la présence du syndicat Alliance en manifestation est inacceptable. Les organisations syndicales, dont les membres sont régulièrement la cible de la répression policière, que ce soit en manifestation ou sur les piquets de grève, devraient tout simplement expulser ces cortèges de policiers, qui seront les premiers, dès le pouvoir leur demandera, à frapper celles et ceux à côté desquels ils manifestent aujourd’hui.


Facebook Twitter

Arthur Nicola

Journaliste pour Révolution Permanente.
Suivi des grèves, des luttes contre les licenciements et les plans sociaux et des occupations d’usine.
Twitter : @ArthurNicola_

Déclaration. Contre la répression coloniale, défendons le droit à l'autodétermination de la Kanaky

Déclaration. Contre la répression coloniale, défendons le droit à l’autodétermination de la Kanaky

Incendie d'une synagogue à Rouen : un acte antisémite odieux, une instrumentalisation xénophobe

Incendie d’une synagogue à Rouen : un acte antisémite odieux, une instrumentalisation xénophobe

« Rétablir l'ordre Républicain » : Glucksmann légitime la répression coloniale en Kanaky

« Rétablir l’ordre Républicain » : Glucksmann légitime la répression coloniale en Kanaky

Ilan Pappé intimidé par le FBI pour son soutien à la Palestine : stop à la criminalisation !

Ilan Pappé intimidé par le FBI pour son soutien à la Palestine : stop à la criminalisation !

« Journée prisons mortes » : un mouvement pour exiger toujours plus de répression

« Journée prisons mortes » : un mouvement pour exiger toujours plus de répression


Circulaire Moretti : l'Etat se prépare à condamner massivement les Kanak

Circulaire Moretti : l’Etat se prépare à condamner massivement les Kanak

Commémoration de la Nakba : Plus de 200 personnes au rassemblement unitaire à Bordeaux

Commémoration de la Nakba : Plus de 200 personnes au rassemblement unitaire à Bordeaux

SUD Rail, MA France, A. Traoré, F. Lordon, … : front à la Sorbonne contre la répression des étudiant·es

SUD Rail, MA France, A. Traoré, F. Lordon, … : front à la Sorbonne contre la répression des étudiant·es