×

Violences policières

« C’est une agression » : un policier filmé en train de frapper un jeune dans un hall au Blanc-Mesnil

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un policier, protégé par son collègue armé, frapper un habitant dans un hall d'immeuble lors d'un « tête-à-tête ». Une violence décomplexée et ritualisée qui rappelle le caractère foncièrement répressif de la police, en particulier dans les quartiers populaires.

Belkacem Bellaroussi

20 avril 2022

Facebook Twitter

Ce mardi, sur Twitter, une vidéo montrant un policier se battre à l’intérieur d’un hall d’immeuble avec un autre homme et lui asséner des coups violents a été publiée. Cette bagarre s’apparente à un tête-à-tête voulu par le policier pour régler des comptes avec le jeune homme.

Les images ont été tournées par un témoin que l’on suit se dirigeant avec son portable vers le hall d’immeuble en question. Il tombe sur un policier armé, empêchant l’accès au hall, lui demandant de ne pas filmer. « C’est quoi ? Qu’est-ce que tu me racontes ? Déjà on laisse faire un tête-à-tête et tu me demandes de ne pas filmer… » rétorque le témoin au policier. « Monsieur, ça, c’est une agression normalement », dit un autre jeune habitant.

Cette scène illustre une fois de plus la brutalité de la BAC, et s’inscrit dans la réalité des violences et provocations quotidiennes que subissent les habitants des quartiers populaires. Dans les quartiers, dans les halls d’immeubles, les policiers n’ont aucune gêne à tabasser, tirer, voire à tuer les habitants. En l’occurrence, les policiers n’ont aucune gêne à organiser des combats avec les habitants, et à en profiter pour se défouler, en ritualisant par là-même les violences policières déjà si fréquentes. Ces violences policières quotidiennes sont l’expression d’une impunité policière décomplexée encouragée par le gouvernement au travers de ses politiques sécuritaires, et renforcée par le contexte réactionnaire qui a traversé l’élection présidentielle.


Facebook Twitter
Mathilde Panot convoquée par la police : face au nouveau saut répressif, il faut faire front !

Mathilde Panot convoquée par la police : face au nouveau saut répressif, il faut faire front !

Douze maires du 93 convoqués pour avoir défendu la nécessité d'un plan d'urgence dans l'éducation

Douze maires du 93 convoqués pour avoir défendu la nécessité d’un plan d’urgence dans l’éducation

Durée d'allocation, durcissement des règles : Attal précise son offensive contre l'assurance chômage

Durée d’allocation, durcissement des règles : Attal précise son offensive contre l’assurance chômage

À 100 jours des JO, Darmanin finalise son plan ultra-répressif

À 100 jours des JO, Darmanin finalise son plan ultra-répressif

Révolution Permanente débarque sur Twitch à partir de dimanche

Révolution Permanente débarque sur Twitch à partir de dimanche

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

Contre le délit d'opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Contre le délit d’opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Compte épargne temps : les directions syndicales s'entendent avec l'U2P pour aménager la misère

Compte épargne temps : les directions syndicales s’entendent avec l’U2P pour aménager la misère