×

Anti-fascisme

Menaces contre l’Union étudiante : face à l’extrême droite, faisons front !

Dans un communiqué publié mardi, le syndicat étudiant l’Union étudiante interpelle la ministre de l’enseignement supérieur Sylvie Retailleau, silencieuse devant le déchaînement des menaces d’extrême-droite dont l'organisation est la cible. Face aux intimidations de l’extrême-droite, solidarité avec l’Union étudiante !

Mathis Pattar

24 janvier

Facebook Twitter
Audio
Menaces contre l'Union étudiante : face à l'extrême droite, faisons front !

Crédit photo : union.etudiante_ et union.pirate.nantes sur Instagram

Lundi matin, les étudiants de l’Université de Nantes découvraient, inscrit sur les murs de l’université un tag menaçant de mort l’un des militants de la section locale de l’Union étudiante, avec le message “Le nègre [prénom du militant], t’es cuit”, accompagné d’un cœur vendéen, un symbole historique de l’extrême-droite, arboré notamment par le groupe Civitas. Ce militant avait déjà été la cible de l’extrême-droite nantaise quelques mois plus tôt. En novembre, l’UNI Nantes avait organisé une campagne de harcèlement en ligne à son encontre, et un groupuscule d’extrême-droite l’avait agressé sur son lieu d’études, conduisant à son hospitalisation.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par L'Union Etudiante (@union.etudiante_)

Ces menaces de mort s’inscrivent dans la cadre d’un déchaînement des violences d’extrême-droite qui vise depuis quelques jours l’Union étudiante. Dans son communiqué, le syndicat dénonce l’attaque d’une conférence à Besançon le jeudi 18 janvier par le collectif identitaire Némésis, les menaces et la tentative d’intrusion dans le domicile d’une militante de l’Union étudiante par des fascistes et la vandalisation d’un local syndical de l’Union étudiante à Brest dans la nuit de lundi à mardi par l’extrême-droite.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par L'Union Etudiante (@union.etudiante_)

Depuis plusieurs mois maintenant, l’extrême-droite multiplie ses attaques dans les universités. Mediapart révélait que la section lorientaise du syndicat l’Union pirate et l’Université Bretagne-Sud avait déposé plainte fin-décembre après que plusieurs tracts, ornés d’une croix celtique et d’un QR code, aient été déposés partout dans le bâtiment central de la faculté. Assorti du message “Comment déglinguons-nous l’Union Pirate ?”, le QR Code menait à une vidéo YouTube avec le titre « La force nationaliste résiste à l’Union Pirate », montrant un individu tirant à l’arme à feu sur une affiche du syndicat. Les attaques de l’extrême-droite s’intensifient dans les facultés, les universités de Rennes I en novembre et de Brest en octobre avaient été recouvertes de tag nazis et anti-LGBT, tandis que les démonstrations de forces de ces derniers se multiplient à l’image des de la ratonnade à Romans-sur-Isère et de la marche raciste Place du Panthéon en décembre dernier.

L’extrême-droite intimide les syndicats étudiants sur les campus : il est urgent de faire front contre les réactionnaires ! Les groupuscules d’extrême-droite multiplient leurs offensives, profitant du climat réactionnaire ambiant, marqué par le soutien au massacre colonial mené par Israël et la criminalisation de la solidarité avec la Palestine et le passage en force par le gouvernement, main dans la main avec l’extrême-droite, de la loi immigration. Le mouvement étudiant, aux-côtés du mouvement ouvrier et des organisations antiracistes et antifascistes, a un rôle à jouer dans la construction d’une riposte contre l’extrême-droite. Face aux intimidations et aux menaces, solidarité avec l’Union étudiante. Contre l’extrême-droite, faisons front !


Facebook Twitter
Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis


« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Les étudiant-es vivent en moyenne avec 718 € par mois, révèle l'enquête du Poing Levé

Les étudiant-es vivent en moyenne avec 718 € par mois, révèle l’enquête du Poing Levé

Le gouvernement veut « remilitariser » la Journée défense et citoyenneté pour embrigader la jeunesse

Le gouvernement veut « remilitariser » la Journée défense et citoyenneté pour embrigader la jeunesse