×

Marche des fiertés

« LGBT contre le capital et l’Etat policier ! », le cortège de Du pain et des Roses à la Pride parisienne

Du pain et des roses, collectif féministe révolutionnaire et anti impérialiste, était présent à la marche des fiertés à Paris ce samedi 24 juin. Dans un contexte national et international d'attaques réactionnaires, sécuritaires et pro-patronales contre les LGBT et notre classe, il faut faire front !

Facebook Twitter
Audio
« LGBT contre le capital et l'Etat policier ! », le cortège de Du pain et des Roses à la Pride parisienne

Crédits photo : Révolution Permanente

L’annuelle marche des fiertés parisienne, appelée par l’Inter-lgbt, a réuni cette année des dizaines de milliers de personnes. Dans le cadre de cette manifestation institutionnelle, certains secteurs étaient à la recherche d’une marche revendicative étant donné les attaques contre les personnes LGBT à l’international, mais aussi le contexte politique en France ces derniers mois. L’inter-lgbt a d’ailleurs fait le choix, dans son communiqué d’appel, de critiquer ouvertement le gouvernement sur sa politique quant aux questions LGBT (la casse des services publics, la baisse des subventions, l’accès limité à la PMA etc.) mais aussi son offensive sécuritaire et raciste avec la loi immigration, affirmant que ce gouvernement n’est pas l’allié des LGBT.

Avec Du pain et des roses, si nous partageons ces critiques, nous pensons qu’elles sont partielles et doivent être développées jusqu’au bout pour ne pas s’arrêter à une interpellation du gouvernement. En réalité, ce dernier est le principal responsable des violences faites aux LGBT quand il est l’artisan d’une réforme des retraites qui va précariser une majorité de personnes LGBT, qu’il s’attaque aux minimas sociaux, ou encore quand il reprend la rhétorique de l’extrême droite contre les personnes immigrées et fait de la mise en application de la loi immigration une de ses priorités. En ce sens, devant une de nos banderoles « Wuambushu, répression, loi immigration, pas de fierté pour l’Etat policier », Camille, militante à Du pain et des roses, a rappelé qu’ « on manifeste dans la Pride contre Macron et son gouvernement qui pavent la voie à l’extrême droite et aux idées réactionnaires ». De la même manière, nous avons dénoncé vivement la présence d’une banderole d’extrême droite au cours de la manifestation.

Les attaques réactionnaires, sécuritaires et pro-patronales qui s’observent au-delà de l’hexagone, prennent forme dans un contexte de crise politique, sociale et économique à l’échelle internationale. C’est pourquoi avec Du pain et des roses, nous avons défilé en mettant au cœur la nécessité urgente de s’organiser pour renverser non pas seulement un gouvernement, mais un système capitaliste et patriarcal qui a besoin des oppressions de genre et de race pour se maintenir. Tout en scandant notre solidarité avec les « queer du monde entier », des camarades ont fait le tour de la marche pour rassembler de l’argent en solidarité avec les personnes trans forcées à immigrer de Russie, afin de développer une solidarité internationaliste.

Dans notre cortège étaient présent·es des militant·e·s étudiant·e·s et des jeunes travailleurs·e·s qui ont participé à la lutte contre la réforme des retraites ces cinq derniers mois, et sont convaincu·e·s que le renversement de ce système se fera sur le terrain de la lutte de classes. « PMA pour tous et toutes », « LGBTI précaires, augmentez les salaires », « De l’argent pour la santé, pas pour l’Etat policier »… Autant de revendications qui pouvaient se lire sur les pancartes brandies dans le cortège. Des revendications qui pour nous sont loin d’être utopiques, et répondent aux besoins spécifiques de toute une partie de la classe ouvrière aujourd’hui composée de femmes et de LGBTI.

Des revendications politiques qui comme nous le chantons dans nos cortèges visent à « mettre à genoux le gouvernement et le patronat » avec les méthodes de la lutte de classes !

Pour rejoindre Du pain et des roses, il suffit de remplir ce formulaire et nous te contacterons !


Facebook Twitter
« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens

« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens


Les conséquences désastreuses de la politique de l'enfant unique

Les conséquences désastreuses de la politique de l’enfant unique

Tribune. Les soutiens d'un État génocidaire n'ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Tribune. Les soutiens d’un État génocidaire n’ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Transphobie : Libération déroule le tapis rouge à Caroline Eliacheff, psychiatre réactionnaire

Transphobie : Libération déroule le tapis rouge à Caroline Eliacheff, psychiatre réactionnaire

Acharnement : l'État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Acharnement : l’État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Affection de longue durée : l'offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Affection de longue durée : l’offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien

8 mars : après une mobilisation réussie, quel plan de bataille pour les droits des femmes ?

8 mars : après une mobilisation réussie, quel plan de bataille pour les droits des femmes ?