×

Prendre l'argent où il est

11 nouveaux milliardaires français, les capitalistes ne connaissent pas la crise

Tout augmente, et surtout la fortune des capitalistes ! Tandis que les salaires baissent, que Macron nous promet austérité et marche à la guerre et que Le Pen pointe du doigt les étrangers, les milliardaires se goinfrent toujours plus.

Youri Andre

3 avril

Facebook Twitter
11 nouveaux milliardaires français, les capitalistes ne connaissent pas la crise

Crédit photo : Jérémy Barande / Ecole polytechnique Université Paris-Saclay

Hymne à la gloire du capitalisme triomphant, le classement annuel de Forbes célèbre les plus grands bourgeois de notre planète. Il a toutefois l’avantage de montrer aux travailleurs du monde entier qui font face aux crises et aux menaces de guerre, qui sont leurs vrais ennemis.

Car c’est une véritable inflation d’ultra-riches qui frappe notre monde. 265 nouveaux milliardaires en font grimper le nombre total à 2700 ! Au sortir de la crise de 2008, il n’y en avait « que » 793.

Parmi les nouveaux entrants, à côté de quelques stars du show-bizz comme Taylor Swift, Rihanna ou encore LeBron James, l’énorme majorité de ce classement est composée de grands patrons de la finance, de l’industrie et d’héritiers. Les exploiteurs français trônent en bonne position au sein de ce classement. A commencer par Bernard Arnault qui en prend la première place avec 233 milliards de dollars de richesse personnelle et une fortune qui a triplé depuis 2020. C’est à ce titre qu’Emmanuel Macron lui a remis la Grand-Croix de la Légion d’Honneur en mars.

L’envers du classement Forbes, ce sont les 1,1 milliards de personnes qui vivent dans un état d’indigence absolue (les Nations Unies parlent poliment de « pauvreté multidimensionnelle aiguë »). Entre 2020 et 2023, uniquement à cause du paiement de la dette des pays dépendants aux puissances impérialistes, 165 millions de personnes supplémentaires sont passés sous le seuil de 3.65$/jour. Finalement, c’est tout simplement la moitié du genre humain qui vit avec moins de 7$/jour !

Comme Karl Marx l’écrivait il y a plus d’un siècle, le capital est « semblable au vampire, ne s’anime qu’en suçant le travail vivant, et sa vie est d’autant plus allègre qu’il en pompe davantage ». Cet étalage de richesses n’est que le reflet de l’exploitation toujours plus violente de centaines de millions de travailleurs à travers le monde.

Les rois de France

En France, la récolte a encore été bonne cette année, puisque 11 nouveaux milliardaires français intègrent le club restreint des milliardaires, portant à 53 le total national.

Loin d’être le fruit d’un dur labeur personnel ces nouvelles méga-fortunes françaises proviennent d’héritages, à l’instar des rejetons Peugeot ou Rocher qui héritent respectivement de 2,7 et 4,8 milliards. La famille de l’ancien député LR, et lui-même héritier de l’empire de marchands de mort Dassault, Olivier Dassault, hérite quant à elle de 5 milliards. Le groupe Dassault fait en effet des heureux parmi ceux qui ne meurent pas sous les bombes de ses Rafales : Bernard Charlès, PDG de Dassault Systèmes (fortune personnelle : 1 milliard d’euros, 45 millions de rémunération annuelle) rentre lui aussi cette année dans le club des milliardaires. Il rejoint le DG du groupe Dassault, Charles Edelstenne qui y figure depuis 2015.

Figure de l’industrie du luxe en France, Christian Louboutin intègre lui aussi ce classement, illustration de l’aberration d’un monde bourgeois qui se vautre dans le luxe pendant que les travailleurs luttent pour maintenir l’accès aux besoins essentiels.

Car les salaires n’ont cessé de baisser sous les coups de l’inflation et des politiques pro-patronales du gouvernement. 5,3 millions de personnes vivent en 2023 avec moins de 940 euros par mois. Le gouvernement nous explique désormais que la seule manière de faire face à la « crise » est de préparer une offensive contre les arrêts maladies et les chômeurs.

Objectif, 50 milliards d’économie sur le dos des travailleuses et des travailleurs. Leur travail a pourtant déjà permis aux entreprises du CAC 40 de dégager 146 milliards d’euros de bénéfices en 2023. 97 milliards d’euros ont par ailleurs été ponctionnés sur les richesses produites pour aller dans la poche d’actionnaires inutiles !

C’est pour défendre ces profits que les capitalistes parlent aujourd’hui d’envoyer les peuples à la guerre, militarisent les frontières et attisent les haines nationalistes. Pourtant, comme le montre ce classement de l’indécence, l’explosion de la richesse des capitalistes balaye toutes les différences entre les nations, les langues et les cultures. Elle dresse en revanche une frontière ferme entre deux camps irréconciliables : celui des exploiteurs et celui des exploités. C’est entre ces deux camps que la guerre doit être déclarée !


Facebook Twitter
Retournement de veste : la macronie et le RN refusent de voter le texte sur les « prix planchers »

Retournement de veste : la macronie et le RN refusent de voter le texte sur les « prix planchers »

Expulsions surprise à Toulouse : l'Etat détruit deux campements et jette une centaine de personnes à la rue

Expulsions surprise à Toulouse : l’Etat détruit deux campements et jette une centaine de personnes à la rue

Loi anti-grève dans les transports : une offensive historique se prépare au Sénat

Loi anti-grève dans les transports : une offensive historique se prépare au Sénat

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Doublement de la production de canons CAESAR : Macron accélère la cadence militariste

Doublement de la production de canons CAESAR : Macron accélère la cadence militariste

« Désmicardiser » : la nouvelle arnaque de Attal pour faire des cadeaux aux patrons

« Désmicardiser » : la nouvelle arnaque de Attal pour faire des cadeaux aux patrons

Le gouvernement dissout la Défense Collective. Contre l'autoritarisme de Darmanin, faisons front !

Le gouvernement dissout la Défense Collective. Contre l’autoritarisme de Darmanin, faisons front !

11 nouveaux milliardaires français, les capitalistes ne connaissent pas la crise

11 nouveaux milliardaires français, les capitalistes ne connaissent pas la crise