×

Rassemblement

Casserolade pour Dussopt à Paris : « Ministre de la mort au travail et de la retraite à 64 ans ! »

C'est par un concert de casseroles et de slogans contre la réforme des retraites et la macronie que près de 150 personnes ont accueilli Olivier Dussopt, ministre du travail, lors d'un déplacement ce mercredi à Paris. Face à Macron et ses ministres, les travailleurs et la jeunesse démontrent qu'ils n'ont pas l'intention d'attendre le 6 juin pour continuer de lutter contre le gouvernement.

James Draoust

4 mai 2023

Facebook Twitter
Casserolade pour Dussopt à Paris : « Ministre de la mort au travail et de la retraite à 64 ans ! »

Crédit photo : Révolution Permanente

Bien loin de l’apaisement souhaité par le gouvernement, 150 personnes se sont réunies dans le 15ème arrondissement de Paris pour accueillir le ministre du Travail Olivier Dussopt avec un concert de casseroles et de sifflets. Appelée notamment par le Réseau pour la grève générale, cette casserolade a rassemblé plusieurs secteurs du monde du travail comme des cheminots et des postiers, mais aussi des étudiants et des retraités, déterminés à poursuivre la mobilisation contre le gouvernement.

Pour soutenir RP, faites un don !

Malgré un important dispositif policier, les forces de répression ayant violemment repoussé les manifestants avant de les nasser, les chants se sont élevés contre le ministre du Travail : « Tout le monde déteste Olivier Dussopt » ou encore « Personne n’a craqué », en référence aux nombreuses politiques anti-sociales du ministre et à ses pétages de plombs ridicules à l’Assemblée Nationale. Une occasion d’exprimer la colère profonde accumulée ces derniers mois contre celui qui a porté le projet de réforme, n’ayant pas hésité à mentir sur les morts au travail, sur la pension de 1200€ ou sur les critères de pénibilité.

Alors que l’intersyndicale ne propose une date de mobilisation que le 6 juin prochain, la colère contre le gouvernement ne faiblit pas, comme le montrent les casserolades aujourd’hui encore à Paris, mais aussi à Chambéry. Cette détermination démontre que, malgré la répression qui s’est encore abattue sur les manifestants ce 1er mai, les opposants aux nombreuses réformes antisociales du gouvernement sont loin d’avoir passé l’éponge. Ainsi, Paul, postier et militant SUD PTT, membre du Réseau pour la grève générale, expliquait aujourd’hui : « C’était important de venir pour montrer qu’on n’allait pas arrêter de lutter contre la réforme des retraites et toutes les lois antisociales qui se préparent, et cela malgré la répression qui s’est encore abattue sur nous le 1er mai ».

Dans ce sens, le Réseau pour la grève générale soutient toutes les grèves contre la réforme des retraites, pour de meilleurs salaires et conditions de travail, à l’image de la grève des aiguilleurs du PCD de Saint-Denis qui gèrent une partie des lignes du RER B et D, mais aussi des TGV et du Thalys qui appellent à un rassemblement ce jeudi.


Facebook Twitter
Mathilde Panot convoquée par la police : face au nouveau saut répressif, il faut faire front !

Mathilde Panot convoquée par la police : face au nouveau saut répressif, il faut faire front !

Douze maires du 93 convoqués pour avoir défendu la nécessité d'un plan d'urgence dans l'éducation

Douze maires du 93 convoqués pour avoir défendu la nécessité d’un plan d’urgence dans l’éducation

Révolution Permanente débarque sur Twitch à partir de dimanche

Révolution Permanente débarque sur Twitch à partir de dimanche

Contre le délit d'opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Contre le délit d’opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Durée d'allocation, durcissement des règles : Attal précise son offensive contre l'assurance chômage

Durée d’allocation, durcissement des règles : Attal précise son offensive contre l’assurance chômage

À 100 jours des JO, Darmanin finalise son plan ultra-répressif

À 100 jours des JO, Darmanin finalise son plan ultra-répressif

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

Compte épargne temps : les directions syndicales s'entendent avec l'U2P pour aménager la misère

Compte épargne temps : les directions syndicales s’entendent avec l’U2P pour aménager la misère