×

All eyes on Rafah

New York, Paris, Londres : des milliers de personnes dans la rue pour exiger la fin du génocide à Gaza

Alors qu’Israël poursuit sa politique meurtrière sur Gaza avec les bombardements à Rafah, où 1,3 millions de Palestiniens sont réfugiés, des rassemblements de solidarité ont été organisés en urgence en France et à l’international.

Eugénie Tobhnom

15 février

Facebook Twitter
Audio
New York, Paris, Londres : des milliers de personnes dans la rue pour exiger la fin du génocide à Gaza

Depuis le début de l’offensive génocidaire d’Israël, plus de 28 000 palestiniens ont été tués, dont 5 000 enfants. Des milliers de Palestiniens ont été contraints de fuir le massacre, pour la plupart dans le sud de la bande de Gaza, et plus d’un million de Palestiniens sont actuellement réfugiés à Rafah. Une ville sous les bombardements de Tsahal depuis quelques jours, avec plus de 14 immeubles détruits et une au moins une centaine de civils à dénombrer.

Dans le même temps, les pays impérialistes continuent d’apporter un soutien infaillible à Israël. En France, dernier symbole en date, le discours cynique de Macron à la cérémonie d’hommage des victimes du 7 octobre. En bref, toutes les vies se valent sauf les vies palestiniennes.

Mais face à l’horreur et l’intensification du nettoyage ethnique en cours, des rassemblements de solidarité ont été organisés dans l’urgence, en France comme à l’international. A Paris ce mercredi, des centaines de personnes se sont retrouvées place des Invalides pour exiger la fin du génocide et envoyer un soutien au peuple palestinien sous les bombes.

Dans la ville rose, c’est sur la place Jean Jaurès que des centaines de personnes ont afflué ce jeudi soir, tandis qu’à Bordeaux, Rennes ou encore Lyon, les habitants sont appelé à se rassembler dans le week-end.

En parallèle, des assemblées générales, comités et actions continuent de s’organiser pour ancrer la solidarité avec la Palestine dans le paysage politique, malgré l’omerta. A Paris, Marseille et Lyon, des escaliers de la ville ont été repeints aux couleurs du drapeau palestiniens. La répression ne s’est pas faite attendre : à Lyon, le drapeau a été effacé en moins de 12 heures et six personnes ont été arrêtées dont trois se sont fait perquisitionnées dans la foulée.

A l’international, alors que les États-Unis continuent de défendre un soutien inconditionnel à Israël et poursuivent une surenchère meurtrière au Moyen-Orient, le mouvement pour la Palestine continue de faire entendre sa voix. Par exemple, ponts et tunnels ont été bloqués par des manifestants à New York, appelant à « inonder Manhattan pour Rafah ».

Du côté de Washington, un rassemblement s’est tenu devant la Maison Blanche pour dénoncer la complicité de Joe Biden, président des États-Unis, dans le massacre en cours : « ces criminels de guerre, cette administration Biden génocidaire n’aura pas une seconde de paix ! ».

A Londres, où des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue ces derniers mois pour soutenir Gaza, ils étaient de nouveau des milliers à manifester pour exiger la fin du génocide. En Allemagne, c’est à Berlin que se sont retrouvés les manifestants. Alors que la mobilisation pour la Palestine est férocement réprimée par l’État allemande, la police a, une fois de plus, attaqué la marche.

Pendant que Netanyahou persiste dans son opération génocidaire contre les habitants de Gaza et que l’extension régionale de la guerre en cours pourrait bien s’approfondir – en témoignent les bombardements d’Israël sur le Liban ce mercredi – il est urgent de poursuivre et d’approfondir le mouvement de solidarité internationale avec la Palestine. Pour mettre fin au génocide des gazaouis et à la colonisation de la Palestine, il va falloir étendre la mobilisation, ce jusqu’à la libération de la Palestine et des Palestiniens !


Facebook Twitter
Invasion de Rafah : une nouvelle étape dans le génocide des Palestiniens

Invasion de Rafah : une nouvelle étape dans le génocide des Palestiniens

Palestine : 49 étudiants de Yale interpellés, la colère s'étend à de nombreuses facs américaines

Palestine : 49 étudiants de Yale interpellés, la colère s’étend à de nombreuses facs américaines

Criminalisation des militants pour la Palestine : l'autre face du soutien au génocide d'Israël

Criminalisation des militants pour la Palestine : l’autre face du soutien au génocide d’Israël

Argentine : la jeunesse entre massivement en lutte contre Milei et l'austérité

Argentine : la jeunesse entre massivement en lutte contre Milei et l’austérité

États-Unis. L'université de Columbia menace d'envoyer l'armée pour réprimer les étudiants pro-Palestine

États-Unis. L’université de Columbia menace d’envoyer l’armée pour réprimer les étudiants pro-Palestine

Les milices de colons et l'armée israélienne mènent plusieurs raids sanglants en Cisjordanie

Les milices de colons et l’armée israélienne mènent plusieurs raids sanglants en Cisjordanie

Génocide à Gaza. La mobilisation du peuple jordanien montre la voie

Génocide à Gaza. La mobilisation du peuple jordanien montre la voie

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine