×

Répression bureaucratique

Exclusion du syndicat CGT PSA Poissy : la justice donne raison à la bureaucratie de la fédération métallurgie

Après un an d’offensive contre le syndicat CGT PSA Poissy, la justice s’est prononcée sans surprise du côté de la fédération de la métallurgie CGT qui voulait empêcher les militants du syndicat historique de se revendiquer de la CGT. Une décision de justice au service de la bureaucratie syndicale qui s'agit de dénoncer avec force.

Arthur Nicola

9 décembre 2022

Facebook Twitter

Crédits photo : Révolution Permanente

La justice a une nouvelle fois rappelé son rôle aujourd’hui : défendre les intérêts du patronat, contre les travailleurs. Le 20 octobre avait lieu une convocation en justice de 16 délégués syndicaux de la CGT PSA Poissy, que la fédération CGT de la métallurgie (FTM-CGT) a exclus. Le but final de cette offensive : interdire aux militants du syndicat historique, qui a plus de cinquante ans d’existence et d’innombrables luttes à son compteur, de se revendiquer de la CGT. Le tribunal de justice de Bobigny vient de statuer, en première instance, en faveur de la bureaucratie de Montreuil, interdisant à seize militants de se revendiquer de la CGT, ou d’utiliser ses sigles et logos.

Comme le rappelait Jean Pierre Mercier, ancien délégué syndical central de la CGT PSA, lui aussi exclu : « pendant 60 ans, la direction de cette usine a voulu crever ce syndicat, elle n’y est jamais arrivée […] Pourquoi ces quarterons de bureaucrates à Montreuil veulent exclure le syndicat CGT PSA ? Ils veulent reprendre la main sur les syndicats, reprendre le contrôle sur les groupes de syndicats. ».

Le 20 octobre, plus de 500 personnes, essentiellement des syndicalistes et représentants de partis politiques, s’étaient rassemblés avant l’audience du tribunal.

Si, dans son rendu, le tribunal de justice ne s’est pas prononcé sur le fait que la CGT PSA Poissy soit exclue de la CGT, dans les faits, le tribunal a repris toute la ligne de la bureaucratie des métallos et son récit justifiant l’exclusion du syndicat historique, dans une décision lacunaire et peu motivée (nous avions retracé dans cet article toutes les manœuvres de la fédération).

Cette décision est un grave précédent pour tous les syndicats « lutte de classe » qui défendent une orientation qui refuse de concilier avec le patronat, contre le dialogue social. Pour tous les syndicats, qui, durant ces derniers mois, ont soutenu et organisé des grèves reconductibles pour les salaires, pour tous les syndicats qui ne veulent pas s’en remettre à des journées saute-mouton pour lutter contre la réforme des retraites, cette décision est un précédent qui permet à la bureaucratie syndicale d’envoyer un signal clair à tous les syndicats et travailleurs combatifs qui oseraient remettre en cause sa ligne.


Facebook Twitter

Arthur Nicola

Journaliste pour Révolution Permanente.
Suivi des grèves, des luttes contre les licenciements et les plans sociaux et des occupations d’usine.
Twitter : @ArthurNicola_

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

Toulouse. Marche blanche en mémoire d'Adrien, employé de l'ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Marche blanche en mémoire d’Adrien, employé de l’ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Les travailleurs d'Airbus Defense & Space en grève pour les salaires

Toulouse. Les travailleurs d’Airbus Defense & Space en grève pour les salaires

Chambéry. Les parents d'élèves rejoignent la mobilisation en soutien à une enseignante

Chambéry. Les parents d’élèves rejoignent la mobilisation en soutien à une enseignante 

SNCF. Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend convoqués en conseil de discipline

SNCF. Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend convoqués en conseil de discipline

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

« Les conséquences sociales s'annoncent désastreuses » : 700 postes supprimés chez ExxonMobil

« Les conséquences sociales s’annoncent désastreuses » : 700 postes supprimés chez ExxonMobil