×

Médias

« C’est des bons communicants » : des rires face aux témoignages de Palestiniens bombardés à Gaza

Sur le plateau de LCI, des témoignages sur les bombardements ayant touché le camp de réfugiés de Jabalya ont fait rire le réalisateur Elie Chouraqui. Un nouveau symbole de la déshumanisation médiatique des victimes palestiniennes.

Noah Rapa

2 novembre 2023

Facebook Twitter
« C'est des bons communicants » : des rires face aux témoignages de Palestiniens bombardés à Gaza

Crédit Photo : Twitter Contre Attaque

Alors que les massacres perpétrés par l’armée israélienne ne font que s’accentuer, le cynisme des soutiens de l’Etat d’Israël et de sa politique sioniste ne manquent pas de se faire remarquer sur les plateaux télé. Ce jeudi 2 novembre, un reportage sur la chaîne de LCI rapportant le témoignage de deux Palestiniens sur les bombardements à Jabalya, dans le nord de Gaza, a été diffusé.

Un témoignage, plutôt rare sur une chaîne d’information française au vu du contexte médiatico-politique marqué par la criminalisation permanente de tout à soutien à la cause palestinienne, qui n’a pas manqué de faire rire l’écrivain franco-israélien Elie Chouraqui.

Le premier palestinien raconte que [« les enfants et les femmes sont sous les décombres, nous n’avons aucun équipement pour les sortir de là. À l’heure qu’il est, ils sont déjà tous morts. » Le second rajoute que les bombardements ont été « un massacre, que le quartier entier a été rasé. Les gens sont venus s’abriter, ils ont été découpés en morceaux. L’armée israélienne n’a pas sorti une seule personne armée ou de militaire, toutes les personnes ici étaient des civils ».

De quoi faire s’esclaffer Elie Charouqui, un réalisateur et cinéaste franco-israélien, qui a récemment sorti une tribune pour dénoncer une tribune de personnalités du monde de la culture appelant à un « cessez-le-feu immédiat et inconditionnel, à la libération de tous les otages détenus à Gaza, et au respect du droit international ».

À la fin de la diffusion du reportage, le réalisateur ne peut s’empêcher de rire face à la situation et répond avec un sarcasme déconcertant que les deux Palestiniens sont de « bons communiquants » et « qu’ils parlent bien devant la caméra ». Cette nouvelle sortie pro-israélienne s’inscrit dans la droite lignée de la délégitimation médiatique des prises de position en faveur de la cause palestinienne, malgré le drame en cours qui a fait près de 9 000 morts palestiniens, dont 3760 enfants.

Les propos de Elie Charouqui reflètent le large soutien de personnalités médiatiques à la campagne de mensonge et de fake news du gouvernement israélien, qui voudrait faire croire que les civils à Gaza se portent pour le mieux, où que tuer des civils par milliers est justifié.

Alors qu’une campagne islamophobe bat son plein dans les médias, cette complaisance avec le massacre en cours doit être dénoncée haut et fort.


Facebook Twitter
Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation