×

Jeunesse anti-impérialiste

Marseille. Comité étudiant pour la Palestine : la solidarité s’organise à la fac Saint-Charles

A la faculté Marseille Saint-Charles, un premier comité étudiant de soutien à la Palestine s’est tenu ce jeudi 16 Novembre. Un témoignage de la solidarité de la jeunesse avec la Palestine qui prend forme partout en France.

Martin Joubert

20 novembre 2023

Facebook Twitter
Marseille. Comité étudiant pour la Palestine : la solidarité s'organise à la fac Saint-Charles

Le mouvement de solidarité de la jeunesse avec le peuple palestinien s’amplifie. Après Toulouse, Lyon, Paris, Rennes ou encore Montpellier, c’est à Marseille qu’a eu lieu, jeudi dernier, un premier rassemblement étudiant en soutien avec la Palestine sur la faculté de Marseille Saint-Charles. Suite à l’appel d’Urgence Palestine à former des comités étudiant pour la Palestine, le Poing Levé et 7 autres organisations de jeunesse ont signé un communiqué appelant à la création d’assemblées ouvertes de soutien à la Palestine sur les lieux d’études à Marseille et à Aix. Ce communiqué a donné lieu à la création du premier comité étudiant sur la Faculté Saint-Charles.

La tenue du rassemblement du comité Palestine ne s’est pas faite sans encombre. En effet, la direction de la faculté a empêché les étudiants d’utiliser les locaux de l’université et a tenté d’interdire ce rassemblement. Pour cela, elle a invoqué une thématique “hautement sensible” qui ne permettrait pas à l’université de conserver une “position de stricte neutralité”. Une tentative de musellement de la jeunesse et de son soutien au peuple palestinien qui s’inscrit dans la chasse aux sorcières au sein des universités depuis un mois, comme au Mirail où un comité pour la Palestine a été interdit ou l’interdiction d’un ciné-débat à Bordeaux entre autres exemples.

Malgré l’interdiction de la faculté, le comité a pu avoir lieu sur le campus de la fac Saint-Charles, réunissant plus de 80 étudiants. Lors des discussions, les étudiants ont fermement condamné les bombardements et l’offensive terrestre de Tsahal mais aussi le blocus et siège de Gaza en cours. La caractère colonialiste et d’apartheid de la politique israélienne a également été souligné par les étudiants. La discussion s’est conclue par le vote d’un pôle étudiant au sein de la manifestation pour la Palestine qui s’est déroulé ce samedi 18 Novembre dans le centre-ville marseillais. Le cortège étudiant, qui était en tête lors de la manifestation, a pu lors d’une prise de parole dénoncer la répression que subissent tous les travailleurs et étudiants qui osent s’opposer aux horreurs commises par le régime israélien et afficher une position radicalement anti-impérialiste : « nous faisons partie de cette nouvelle génération anti-impérialiste, anti-raciste qui aujourd’hui affirme son soutien au peuple palestinien face à la politique meurtrière du gouvernement Netanyahou ».

L’organisation de la jeunesse en soutien à la Palestine arrive plusieurs mois après les révoltes des quartiers populaires, réprimée de façon particulièrement violente à Marseille. Les luttes de la jeunesse marseillaise, comme partout en France, n’ont pas été éteintes par la répression policière, l’intimidation et la criminalisation. La colonisation israélienne ne s’arrêtera pas avec l’interpellation du gouvernement français, complice d’Israël et de ses massacres. Il est nécessaire de s’organiser à la base pour imposer l’arrêt de la complicité du gouvernement français avec celui de Benjamin Netanyahou et enrayer la machine de guerre israélienne. Ce rapport de force doit se structurer depuis tous les lieux de travail et d’étude. La jeunesse, massive et explosive, en est un élément déterminant, et il est donc indispensable de renforcer, étendre et soutenir les comités étudiants se formant partout en France, et maintenant à Marseille.

Pour continuer à porter ce soutien au peuple palestinien depuis la jeunesse, rejoignez la prochaine réunion du comité étudiant Palestine Marseille le jeudi 23 Novembre à 12h à la faculté Saint-Charles !


Facebook Twitter
« J'ai souvent ressenti un isolement cruel » : trois lycéens témoignent sur la pression scolaire

« J’ai souvent ressenti un isolement cruel » : trois lycéens témoignent sur la pression scolaire

Lycée Ravel : la direction menace de modifier les bulletins scolaires des élèves qui bloquent

Lycée Ravel : la direction menace de modifier les bulletins scolaires des élèves qui bloquent

Répression de l'activité politique étudiante à Nanterre : un front dénonce la politique de la Présidence

Répression de l’activité politique étudiante à Nanterre : un front dénonce la politique de la Présidence


Université du Mirail : tout comprendre à la suppression des rattrapages

Université du Mirail : tout comprendre à la suppression des rattrapages

Ouverture de la plateforme Mon Master : top départ pour les Hunger Games étudiants

Ouverture de la plateforme Mon Master : top départ pour les Hunger Games étudiants


Austérité : le « gouvernement des jeunes » nous promet plus de précarité et (encore) moins d'écologie

Austérité : le « gouvernement des jeunes » nous promet plus de précarité et (encore) moins d’écologie


« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !