×

Palestine

Israël accusé de voler les organes de Palestiniens morts à Gaza

Après la restitution vers le sud de 80 corps de Palestiniens morts au nord de Gaza, le Hamas accuse Tsahal de vol de certains de leurs organes. Des accusations appuyées par l’ONG Euro-Med Human Rights Monitor qui demande une enquête de l’ONU sur le sujet depuis novembre.

Lorélia Fréjo

28 décembre 2023

Facebook Twitter
Israël accusé de voler les organes de Palestiniens morts à Gaza

Crédits photo : Capture écran X Gaza Notification

Cette semaine, l’armée Israélienne a restitué 80 corps de palestiniens tués pour qu’ils soient enterrés à Rafah. Ils ont été emballés dans des sacs et ramenés en camion vers le sud de la bande de Gaza, comme le montre une vidéo publiée par AJ+. Après l’examen de certains de ces corps, dont certains étaient en plusieurs morceaux ou décomposés, les autorités palestiniennes à Gaza accusent l’armée israélienne d’avoir mutilé et volé les organes de Palestiniens.

Comme l’explique le média The Cradle le Hamas a déclaré que « plusieurs cas révèlent que des organes ont été volé des corps de ces martyrs ». Des accusations déjà portées fin novembre par l’ONG Euro-Med Human Rights Monitor comme le rapportait à l’époque Euronews.

Dans un communiqué officiel de novembre, l’ONG demandait une enquête indépendante sur des « suspicions de vol d’organes ». Elle s’appuyait pour cela sur les rapports des médecins palestiniens de l’hôpital Al-Shifa, ayant observés sur les corps restitués le « manque » de certains organes vitaux comme « des foies, des reins ou des cœurs » mais aussi des « cornées et des cochlées (partie de l’oreille) ».

Ces accusations sont d’autant plus inquiétantes qu’elles font écho à des pratiques assumées par l’Etat d’Israël. En 2000, l’ancien directeur de l’institut médico-légal Abu Kabir à Tel Aviv, avait admis dans un reportage télévisé que « dans les années 1990, les spécialistes d’Abu Kabir ont prélevé de la peau, des cornées, des valves cardiaques et des os sur les corps de soldats israéliens, de citoyens israéliens, de Palestiniens et de travailleurs étrangers, souvent sans l’autorisation de leurs proches », comme l’expliquait The Guardian en 2009. Euronews rappelle de son côté la publication en 2014 de l’ouvrage d’une médecin israélienne, Meira Weiss, qui affirmait que « des organes étaient pris sur des Palestiniens morts entre 1996 et 2002 et utilisés pour la recherche médicale dans les universités ou la transplantation de patients israéliens. »

Ces accusations extrêmement graves doivent être investiguées. Si elles étaient avérées, elles s’inscriraient dans la continuité des atrocités commises par l’armée israélienne dans la bande de Gaza, sur une population totalement déshumanisée pour mieux la massacrer. Depuis le 7 octobre, l’armée de Tsahal a fait près de 20 000 morts dont 8 000 enfants. Hier des vidéos d’hommes agenouillés dévêtus dans un stade à Gaza ont ainsi circulé, témoignant des humiliations imposées à la population palestinienne. Face à cela, il est urgent de se mobiliser pour dénoncer la complicité des Etats impérialistes et exiger l’arrêt de ce massacre.


Facebook Twitter
Invasion de Rafah : une nouvelle étape dans le génocide des Palestiniens

Invasion de Rafah : une nouvelle étape dans le génocide des Palestiniens

Palestine : 49 étudiants de Yale interpellés, la colère s'étend à de nombreuses facs américaines

Palestine : 49 étudiants de Yale interpellés, la colère s’étend à de nombreuses facs américaines

Criminalisation des militants pour la Palestine : l'autre face du soutien au génocide d'Israël

Criminalisation des militants pour la Palestine : l’autre face du soutien au génocide d’Israël

Argentine : la jeunesse entre massivement en lutte contre Milei et l'austérité

Argentine : la jeunesse entre massivement en lutte contre Milei et l’austérité

Les milices de colons et l'armée israélienne mènent plusieurs raids sanglants en Cisjordanie

Les milices de colons et l’armée israélienne mènent plusieurs raids sanglants en Cisjordanie

Génocide à Gaza. La mobilisation du peuple jordanien montre la voie

Génocide à Gaza. La mobilisation du peuple jordanien montre la voie

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

28 salariés de Google licenciés pour avoir dénoncé le génocide en Palestine

Veto à l'adhésion de la Palestine à l'ONU, ou l'hypocrisie des Etats-Unis sur les « deux États »

Veto à l’adhésion de la Palestine à l’ONU, ou l’hypocrisie des Etats-Unis sur les « deux États »