×

Universités

Atelier de création en soutien à la Palestine : la solidarité prend forme aux Beaux-Arts de Strasbourg

Pour amplifier la solidarité avec la Palestine, les étudiant.e.s des Beaux-arts de Strasbourg ont organisé un atelier de création artistique. L'occasion de réunir pour discuter de comment construire la mobilisation en soutien à la cause palestinienne.

Lisa Vierny

15 novembre 2023

Facebook Twitter
Atelier de création en soutien à la Palestine : la solidarité prend forme aux Beaux-Arts de Strasbourg

Crédits photo : Révolution Permanente

Le mouvement de solidarité avec la Palestine, qui ne faiblit pas malgré les multiples tentatives de répression, continue de s’organiser dans les lieux d’études. A Strasbourg, les étudiants de l’école d’arts de l’HEAR ont impulsé un atelier de création aux arts décoratifs en soutien au peuple palestinien, à l’initiative du Poing levé Strasbourg.

Reprenant un mode d’action initié durant la mobilisation contre la réforme des retraites, une vingtaine d’étudiant.es et de professeur.es se sont réuni.es début novembre. Une occasion d’échanger sur la situation en Palestine, dont nombre d’entre eux ont exprimé le besoin depuis l’offensive meurtrière d’Israël.

Les discussions ont porté sur les moyens d’exprimer la solidarité envers la Palestine en tant qu’étudiant.es en art, et sur l’enjeu de faire entendre une voix contre le génocide et l’apartheid que subit le peuple palestinien à l’image du mouvement de solidarité qui essaime partout dans le monde. « Particulièrement réprimé en France, le mouvement de soutien aux gazaouis doit avoir sa propre voix ici et quoi de mieux que la production artistique pour la faire entendre. Face à la répression de toute expression de soutien à la Palestine, montrons que l’on est plus nombreux à organiser cette solidarité », développe Lisa, militante du Poing Levé.

L’atelier a été l’occasion de réaliser un première banderole, qui a ensuite été déployée lors de la veillée organisée jeudi 9 novembre par les associations pro-palestine de la ville. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Poing Levé Strasbourg (@le_poing_leve_stras)

Ces premiers pas d’organisation au sein de l’école sont voués à se poursuivre à Strasbourg et doivent se développer partout où c’est possible, dans la continuité de l’appel du collectif Urgence Palestine à former des comités de soutien dans les universités et les établissements de l’enseignement supérieur.

Alors que les écoles d’art et de design se sont massivement mobilisées il y a quelques mois lors de la réforme des retraites, avec des comités de mobilisation qui ont cherché à lier le mouvement des retraites à des luttes locales concernant leurs centres d’études, l’exemple des étudiants d’art de l’HEAR Strasbourg montre l’importance de mettre sur pied des cadres similaires pour organiser le soutien à la Palestine depuis les lieux d’études.

Alors qu’il existe historiquement de nombreux exemples d’artistes palestiniens ayant utilisé leur activité artistique au service de la cause palestinienne et pour contourner la censure de l’État sioniste, cette première mobilisation des étudiants d’art rappelle l’importance de forger une activité artistique anti-impérialiste qui condamne la guerre et la colonisation, à rebours des discours produit par les médias et les gouvernements qui soutiennent activement la politique assassine d’Israël.

Pour continuer le mouvement de solidarité avec la Palestine sur Strasbourg, suis le Poing levé Strasbourg pour être au courant des prochaines initiatives sur la ville : des comités de soutien à la Palestine sur les facs vont être impulsés prochainement, et un meeting unitaire de Révolution Permanente, le NPA jeunes et l’UCL sur la Palestine est prévu le 29 novembre au F.E.C. à 19h.


Facebook Twitter
« J'ai souvent ressenti un isolement cruel » : trois lycéens témoignent sur la pression scolaire

« J’ai souvent ressenti un isolement cruel » : trois lycéens témoignent sur la pression scolaire

Lycée Ravel : la direction menace de modifier les bulletins scolaires des élèves qui bloquent

Lycée Ravel : la direction menace de modifier les bulletins scolaires des élèves qui bloquent

Répression de l'activité politique étudiante à Nanterre : un front dénonce la politique de la Présidence

Répression de l’activité politique étudiante à Nanterre : un front dénonce la politique de la Présidence


Université du Mirail : tout comprendre à la suppression des rattrapages

Université du Mirail : tout comprendre à la suppression des rattrapages

Ouverture de la plateforme Mon Master : top départ pour les Hunger Games étudiants

Ouverture de la plateforme Mon Master : top départ pour les Hunger Games étudiants


Austérité : le « gouvernement des jeunes » nous promet plus de précarité et (encore) moins d'écologie

Austérité : le « gouvernement des jeunes » nous promet plus de précarité et (encore) moins d’écologie


« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !