http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
13 de avril de 2022 Twitter Faceboock

#EtudiantsRefugies14avril
Première victoire : l’université d’Aix-Marseille accepte d’inscrire les étudiants réfugiés de guerre !

Alors que l’université Aix-Marseille avait dans un premier temps accepté de se conformer à la circulaire du gouvernement opérant un tri raciste entre les étudiants réfugiés de la guerre d’Ukraine, la présidence de l’université a pris position pour l’inscription de tous les étudiants sans distinction de nationalité. Aux autres universités de suivre le pas et d’exiger l’inscription et la régularisation de tous les étudiants réfugiés de la guerre d’Ukraine.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Premiere-victoire-l-universite-d-Aix-Marseille-accepte-d-inscrire-les-etudiants-refugies-de-guerre

Crédits photo : AFP/Louisa GOULIAMAKI

Depuis le début du conflit en Ukraine, ils sont plusieurs milliers en France à faire face à la même situation. Réfugiés de la guerre mais n’ayant pas la nationalité ukrainienne et ne répondant pas aux différentes conditions imposées, ils sont exclus de la « protection temporaire » mise en place par l’Union Européenne. Après avoir subi de nombreuses discriminations durant tout leur parcours à travers l’Europe pour fuir la guerre, que ce soit aux frontières ou bien dans les pays d’accueil, en France le traitement n’est pas différent.

C’est le cas des étudiants réfugiés de la guerre mais n’ayant pas la nationalité ukrainienne qui se retrouve privés d’inscription à l’université par une circulaire du gouvernement datant du 22 mars et qui sont même menacés d’être expulsés du territoire français.

Dans ce contexte, l’université d’Aix Marseille avait dans un premier temps accepté de suivre au pas ce tri raciste imposé par le gouvernement, refusant l’inscription aux étudiants n’ayant pas la nationalité. Suite à la mobilisation de plusieurs organisations syndicales et politiques qui, dans un communiqué commun, dénonçaient le respect de la circulaire du gouvernement, la présidence d’Aix Marseille a décidé de donner comme directive l’inscription de tous les étudiants réfugiés de la guerre d’Ukraine sans distinction de nationalité.

Néanmoins, la présidence a décidé de cantonner cette inscription à tous les étudiants ayant déjà fait la demande et cela jusqu’au premier mai. De plus, cette directive émanant directement de la présidence de l’université ne contraint toutefois pas les UFR, notamment celles hostiles à l’inscription d’étudiants étrangers. C’est pourquoi il va falloir continuer à se mobiliser, et de nombreuses organisations locales appellent à un rassemblement pour exiger des garanties d’inscriptions ainsi que la régularisation de tous les réfugiés.

La présidence d’Aix-Marseille a fait le premier pas, une première victoire pour le mouvement national qui est en cours pour l’accueil et la régularisation de tous les réfugiés des guerres. Aux autres présidences d’université de se prononcer en faveur de l’inscription de tous les étudiants réfugiés et de refuser d’appliquer la circulaire raciste du gouvernement.

Dimanche soir, les résultats du premier tour des élections présidentielles ont signé un remake de 2017 sur fond d’abstention massive. Or, après un premier quinquennat Macron marqué par l’offensive sécuritaire, autoritaire, raciste et islamophobe du gouvernement, la répression ultra-violente des mouvements sociaux et les dissolutions d’organisations, l’arnaque du « barrage » à l’extrême-droite n’aura jamais paru aussi évidente. Ce sont bien Macron et son gouvernement qui ont pavé la voie à l’extrême-droite, en banalisant ses idées. Alors que les Assemblées Générales et les blocages se multiplient dans les universités, et qu’un secteur de la jeunesse refuse de choisir entre la peste et le choléra, le 3e tour social se construit dès maintenant, avec la lutte pour l’inscription des étudiants étrangers réfugiés d’Ukraine qui subissent le tri raciste du gouvernement.

Pour exiger l’inscription et la régularisation de tous les étudiants réfugies de la guerre, rendez-vous jeudi 14 avril dans toutes les villes de France !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com