×

Racisme d'État

Violences policières. Deux ans après la mort de Claude Jean-Pierre, exigeons justice et vérité ! 

Deux ans après la mort de Claude Jean-Pierre dit Klodo à la suite d’un contrôle policier en Guadeloupe, sa famille continue à se battre pour réclamer justice et vérité. Une soirée d’hommage se déroulera le samedi 3 décembre à partir de 20h30 à Saint-Ouen.

Natacha Lubin

1er décembre 2022

Facebook Twitter

Le 3 décembre 2020, Claude Jean-Pierre dit Klodo est mort au centre hospitalier universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, douze jours après un violent contrôle routier de gendarmerie à Deshaies. La violence des deux gendarmes l’ayant extrait de sa voiture ce samedi 21 novembre 2020 fut telle qu’à son arrivée à l’hôpital, les soignants ont constaté une double fracture des cervicales, dont l’une comprimant la moelle épinière, mais aussi plusieurs hématomes au visage.

Depuis, sa famille se bat pour obtenir justice et vérité pour Claude Jean-Pierre, et dénonce sans relâche la dimension systémique de la violence policière et coloniale en Guadeloupe : « Depuis trop longtemps il se passe des choses en Guadeloupe, on est traités comme des colonies. Il y a une accumulation d’injustices sociales : l’eau, le chlordécone, l’hôpital, il y a des déficiences à tous les niveaux de l’État, le combat qu’on mène c’est pour Claude mais aussi pour la Guadeloupe et pour toutes les personnes qui peuvent être concernées par ce type de problématique. On a un peuple qui réclame juste de vivre de manière descente, juste de bénéficier de ses droits les plus élémentaires, et la seule réponse de l’état c’est le GIGN et le RAID, c’est donc encore une réponse répressive et c’est pour cela qu’on continuera à braver le pavé tant qu’on n’aura pas justice ! ». 

Nous réaffirmons notre soutien à la famille et aux proches de Claude Jean-Pierre, contre les violences policières et la gestion coloniale de l’Etat français dans ces territoires. Pour lui rendre hommage et soutenir sa famille, rendez-vous ce samedi 03 décembre à partir de 20h30 au 53 rue Jules Valès - Marché Malik à Saint Ouen (Métro : ligne 4 - Porte de Clignancourt). Tant qu’il n’y a pas de justice, ils n’auront pas la paix.


Facebook Twitter
Palestine : la rencontre censurée avec Judith Butler aura lieu ce dimanche à Pantin, soyons nombreux !

Palestine : la rencontre censurée avec Judith Butler aura lieu ce dimanche à Pantin, soyons nombreux !

Toulouse. Après l'expulsion des MIE, 300 personnes au rassemblement unitaire pour le relogement

Toulouse. Après l’expulsion des MIE, 300 personnes au rassemblement unitaire pour le relogement

L'État expulse 24 mineurs isolés d'un centre d'hébergement à Paris : solidarité !

L’État expulse 24 mineurs isolés d’un centre d’hébergement à Paris : solidarité !

Retour du bagne : à Mayotte, le chef du département propose des « colonies pénitentiaires »

Retour du bagne : à Mayotte, le chef du département propose des « colonies pénitentiaires »

« Statut de l'imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l'État sur les musulmans

« Statut de l’imam » : Darmanin veut renforcer le contrôle de l’État sur les musulmans

Classes pour « radicalisés », fermeture d'un collège privé : Belloubet poursuit l'offensive islamophobe

Classes pour « radicalisés », fermeture d’un collège privé : Belloubet poursuit l’offensive islamophobe

Toulouse. La direction de la fac Paul Sabatier fait expulser une centaine de mineurs isolés

Toulouse. La direction de la fac Paul Sabatier fait expulser une centaine de mineurs isolés


L'imam Mahjoubi expulsé : la loi immigration au service d'une campagne raciste basée sur une fake news

L’imam Mahjoubi expulsé : la loi immigration au service d’une campagne raciste basée sur une fake news