×

Anasse 2022

VIDEO. Luttes LGBTI et élections présidentielles : entretien avec Anasse Kazib et Sasha Yaropolskaya

A quelques mois des présidentielles, Sasha Yaropolskaya, militante transféministe co-fondatrice de XY média, et Anasse Kazib, candidat révolutionnaire à la présidentielle, reviennent sur le paysage politique marqué par Macron, Zemmour et Le Pen pour penser les alliances entre le mouvement LGBTI et le mouvement ouvrier.

17 janvier 2022

Facebook Twitter

La présidentielle 2022 marque un virage à droite dans le champ politique français, où les médias et les classes dominantes cherchent à imposer un débat sur les questions d’immigration, de « wokisme », en effaçant totalement les questions sociales sur un fond de pandémie mondiale. Les questions LGBTI prennent une place importante dans ce logiciel réactionnaire, et les personnes trans sont particulièrement visées par une offensive transphobe virulente dans les champs politiques et médiatiques. D’un autre côté, on voit re-surgir comme à chaque période d’élection les droits LGBTI comme caution sociale des programmes électoraux de la gauche bourgeoise, qui viennent servir tour à tour de camouflage ou de justificatif pour les politiques sécuritaires et les programmes anti-sociaux.

Pourtant, les personnes LGBTI ont été en première ligne des mouvements sociaux à l’international. En France, on a vu une frange conséquente de la jeunesse se soulever contre les violences policière pendant l’été 2020, mais aussi défiler dans toute la France pendant des marches lesbiennes pour les droits reproductifs, et se mobiliser à Paris à plusieurs dizaines de milliers pour la Pride Radicale, une “contre-Pride” anti-raciste et anti-capitaliste.

C’est dans ce paysage, à quelques mois des présidentielles, que Sasha Yaropolskaya, (co-fondatrice de XY média) et Anasse Kazib (candidat révolutionnaire à la présidentielle) reviennent sur la situation politique marquée par Macron, Zemmour et Lepen. L’occasion de penser les alliances entre le mouvement LGBTI et le mouvement ouvrier, et quel projet politique pour répondre à une grande partie de la jeunesse qui est prête à remettre en question le "sens commun" du capitalisme et les répressions profondes dans notre sexualité et notre expression qu’il nous impose.


Facebook Twitter
Alerte de l'ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d'enfants

Alerte de l’ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d’enfants

Rapport sexuel exigé en échange d'un service : la justice blanchit définitivement Darmanin

Rapport sexuel exigé en échange d’un service : la justice blanchit définitivement Darmanin

Constitutionnalisation de l'IVG : avancée historique ou symbole vide ?

Constitutionnalisation de l’IVG : avancée historique ou symbole vide ?

Après l'échec de la loi Omnibus, le parti de Milei introduit un projet de loi contre l'avortement

Après l’échec de la loi Omnibus, le parti de Milei introduit un projet de loi contre l’avortement

Meurtre de Brianna Ghey : un révélateur de l'impunité transphobe de la classe politique britannique

Meurtre de Brianna Ghey : un révélateur de l’impunité transphobe de la classe politique britannique

Témoignage de Judith Godrèche : un éclairage brut sur les systèmes de domination dans le cinéma

Témoignage de Judith Godrèche : un éclairage brut sur les systèmes de domination dans le cinéma

« Ambigüité sur le 7 octobre » : Aurore Bergé relance l'offensive pro-Israël contre le mouvement féministe

« Ambigüité sur le 7 octobre » : Aurore Bergé relance l’offensive pro-Israël contre le mouvement féministe

L'extrême-droite fait annuler un stage drag à Mérignac : solidarité avec la MJC !

L’extrême-droite fait annuler un stage drag à Mérignac : solidarité avec la MJC !