^

Du Pain et des Roses

Adèle Haenel, Myriam Bregman, Françoise Vergès pour l'IVG

Pétition. Face aux attaques contre le droit à l’avortement aux Etats-Unis, solidarité internationale !

Des personnalités et militantes de différents pays soutiennent déjà cette déclaration internationale pour le droit à l'avortement aux États-Unis. Du Pain et des Roses, présent dans 14 pays d'Amérique et d'Europe, vous invite à la signer et à la diffuser largement afin que notre voix soit entendue avec force et que le droit à l’avortement devienne loi !

lundi 16 mai

Pas un pas en arrière ! Solidarité internationale pour le droit à l’avortement aux Etats-Unis

Féministes et militant.es LGBTI de différents pays, nous sommes solidaires des femmes qui, aux États-Unis, se battent aujourd’hui pour le droit à un avortement libre, sûr, et gratuit.

Le vote de la Cour suprême des États-Unis contre l’arrêt « Roe v Wade » signifierait un retour en arrière historique contre le droit des femmes et des personnes ayant la capacité de porter des enfants de disposer de leur propre corps. Cela affectera particulièrement les femmes les plus pauvres, les femmes noires, latines, les femmes migrantes et autochtones.

Depuis des années, des organisations conservatrices et religieuses tentent de supprimer ce droit, ou de le limiter de diverses manières, dans plusieurs Etats. Aujourd’hui, ils veulent aller plus loin, et interdire le droit à l’avortement. Nous savons que l’avortement clandestin ne signifie qu’une augmentation du nombre de décès de femmes dus à l’avortement, et c’est pourquoi le mouvement des femmes du monde entier continue de réclamer : des contraceptifs pour ne pas avorter, un avortement gratuit pour ne pas mourir.

La responsabilité de cette attaque incombe désormais à la Cour suprême et à sa majorité conservatrice. Les neuf personnes (six hommes et trois femmes) qui composent la plus haute juridiction du pouvoir judiciaire, non élue par le peuple, ont entre leurs mains la santé et la vie de la majorité des femmes et des personnes ayant la capacité d’enfanter. Le parti républicain s’attaque depuis longtemps à ce droit, comme il l’a fait récemment avec l’adoption d’une loi très restrictive au Texas. Et Donald Trump a fait de cette bataille réactionnaire un étendard pour sa campagne électorale.

Mais si la Cour suprême peut maintenant aller de l’avant avec cette attaque, c’est parce que le droit à l’avortement n’est jamais devenu une loi fédérale au Congrès américain. Une mesure que le parti démocrate a refusé de voter à chaque fois qu’il disposait d’une majorité législative.

Ce n’est pas seulement le droit à l’avortement pour des millions de femmes qui est en jeu. La décision réactionnaire de la Cour suprême pourrait ouvrir la voie à l’attaque d’autres droits démocratiques et LGBTI.

Ces dernières années, des féministes de différents pays se sont mobilisées dans le cadre de la "marée verte" en Argentine et en Amérique latine, pour le droit à l’avortement en Pologne et en Irlande, dans des grèves de femmes et dans des mobilisations contre la violence machiste et homophobe dans de nombreux pays. Parce que nous savons que la seule façon de gagner tous nos droits est de se mobiliser dans les rues.

La voie à suivre nous est montrée par des centaines de milliers de femmes et de militant.es qui se sont mobilisé.es ces derniers jours dans les villes des États-Unis en scandant : « Mon corps, mon choix » ainsi que « Nous ne ferons pas marche arrière ». La tendance à la jonction entre ce mouvement pour le droit à l’avortement et les droits des LGTBI avec les nouveaux militants syndicaux dans des entreprises comme Amazon et Starbucks peut être très puissante.

C’est pourquoi nous appelons à une solidarité internationale active avec les femmes qui se mobilisent aux États-Unis.

Adèle Haenel, comédienne, la députée nationale Myriam Bregman d’Argentine, la politologue décoloniale Françoise Vergès, la féministe sociologue Danièle Kergoat, la politologue féministe, Jule Goikoetxea du pays-basque et plus de 200 féministes de différents pays ont déjà signé dans les premières heures. Ajoutez votre soutien en remplissant ce formulaire.



Mots-clés

Avortement   /    IVG   /    Etats-Unis   /    Du Pain et des Roses   /    Monde