×

Edito

Ni « pause », ni compromis avec Macron : organisons-nous à la base pour la grève générale !

Face à la stratégie de la défaite de l’intersyndicale, la grève du 28 mars doit poser la question de l’organisation à la base pour élargir la grève, soutenir la mobilisation des secteurs en reconductible et organiser la solidarité contre la répression policière.

Révolution Permanente

27 mars 2023

Facebook Twitter
Ni « pause », ni compromis avec Macron : organisons-nous à la base pour la grève générale !

Crédit photo : O Phil Des Contrastes

Le 23 mars, la radicalité qu’on a vue dans la rue et les grèves depuis le 49-3 s’est conjuguée à une massivité historique. Les cortèges records ont ainsi été marqués par des tendances au débordement, avec des sorties des parcours intersyndicaux aboutissant à des blocages d’autoroute ou des manifestations sauvages à Chambéry, Metz, Lyon, Le Havre ou Guéret.

Alors que le régime est dans une crise profonde, que Macron ne sait pas comment il va pouvoir continuer à gouverner, les grèves reconductibles se poursuivent dans des secteurs tels que la pétrochimie ou l’énergie et la mobilisation de la jeunesse commence à se massifier. Tous ces éléments dessinent un moment pré-révolutionnaire qui ouvre d’importantes perspectives pour le mouvement de masse.

En face Macron veut briser la mobilisation par la terreur et les mesures autoritaires. La répression de ce week-end à Sainte-Soline, suite à laquelle un manifestant est toujours entre la vie et la mort, s’inscrit dans ce cadre, de même que les réquisitions. Dans ce cadre, il y a des tâches urgentes à résoudre : élargir la grève, soutenir les secteurs en reconductible, nous opposer aux réquisitions et organiser la solidarité face à la répression policière.

La direction actuelle du mouvement se refuse à répondre à ces enjeux. Tandis que Berger appelle le gouvernement à une « pause », abandonnant la revendication du retrait, l’intersyndicale agite des solutions institutionnelles comme le RIP ou le Conseil constitutionnel… Aucun compromis n’est possible avec Macron et le régime, la seule perspective pour gagner c’est de généraliser la grève !

Pour cela, il y a urgence à s’organiser à la base. Vendredi, le Réseau pour la grève générale a fait une démonstration en amenant 160 travailleurs et étudiants à la raffinerie de Normandie en solidarité contre les réquisitions. Ce lundi, il était à l’incinérateur d’Ivry. De même, des UL combatives, des Interpros ou des AGs organisent des blocages et des actions de solidarité.

Pour multiplier ces initiatives partout dans le pays, nous avons besoin de cadres d’organisation communs, de comités d’action pour la grève générale qui réunissent toutes celles et ceux qui sont convaincus de la nécessité de prendre en main notre mouvement. Les construire doit être la priorité des jours à venir.

La situation est plus ouverte que jamais, passons à la contre-offensive !

Tract du 28 mars 2023

Canal Telegram : @revolution_permanente

Facebook Twitter
Mathilde Panot convoquée par la police : face au nouveau saut répressif, il faut faire front !

Mathilde Panot convoquée par la police : face au nouveau saut répressif, il faut faire front !

Douze maires du 93 convoqués pour avoir défendu la nécessité d'un plan d'urgence dans l'éducation

Douze maires du 93 convoqués pour avoir défendu la nécessité d’un plan d’urgence dans l’éducation

Révolution Permanente débarque sur Twitch à partir de dimanche

Révolution Permanente débarque sur Twitch à partir de dimanche

Durée d'allocation, durcissement des règles : Attal précise son offensive contre l'assurance chômage

Durée d’allocation, durcissement des règles : Attal précise son offensive contre l’assurance chômage

À 100 jours des JO, Darmanin finalise son plan ultra-répressif

À 100 jours des JO, Darmanin finalise son plan ultra-répressif

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

Contre le délit d'opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Contre le délit d’opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Compte épargne temps : les directions syndicales s'entendent avec l'U2P pour aménager la misère

Compte épargne temps : les directions syndicales s’entendent avec l’U2P pour aménager la misère