^

Pour un 3ème tour social

"Ni Macron ni Le Pen, nous choisissons la lutte !" SUD-Rail Paris Nord appelle à préparer la riposte

Le syndicat SUD-Rail Paris Nord appelle à ne pas "choisir entre la peste et le choléra", à refuser de faire bloc derrière Macron et l'offensive contre le monde du travail qu'il prépare, et à construire la riposte "par les grèves et les manifestations, quelle que soit l'issue du second tour". Nous relayons son communiqué.

vendredi 22 avril

Crédit photo : O Phil Des Contrastes

Ni Macron, ni Le Pen ! Ni la peste, ni le choléra ! Nous choisissons la lutte !!

La France traverse une crise sociale et politique sans précédent depuis de nombreuses années. Au second tour, comme en 2017, nous avons « le choix » entre l’ultra libéralisme de Macron ou l’extrême-droite portée par la voix de Marine Le Pen.

Pour le syndicat SUD-Rail de Paris Nord, le RN doit être combattu, c’est un poison pour notre camp social. Mais nous devons aussi combattre Macron, qui a fracassé les cheminots ces dernières années, mutilé les gilets jaunes, fait passer des lois racistes et liberticides et nous prépare déjà une réforme des retraites prochainement qu’il va falloir combattre avec force.
Après 5 ans de macronisme, le niveau de détestation du président sortant est tellement fort, que de nombreux travailleurs se posent même la question d’aller voter L Pen pour « faire barrage à un nouveau quinquennat Macron », le constat est terrible !

L’extrême-droite est à l’opposé de nos valeurs d’égalité, de justice et de liberté...

L’extrême-droite est l’ennemie des travailleuses et des travailleurs, particulièrement s’agissant des droits des femmes, des étranger-es, des LGBTQI+. Nous n’oublions pas que le renforcement électoral et militant de l’extrême-droite est lié aux politiques antisociales menées par les gouvernement successifs. Le gouvernement Macron au service des plus riches n’a fait qu’augmenter le désespoir et la pauvreté. Les politiques liberticides enferment la société dans une spirale sécuritaire, elles ont été un tremplin pour l’extrême-droite.

Macron / Le Pen, même combat !

D’un autre côté, Macron, au service du captal a installé au forcing une régression sociale sans précédent, au service du patronat des plus riches. Celui-ci annonce déjà qu’une réforme des retraites va être déposée en cas de réélection. S’il est réélu, il se sentira fort et conforté pour continuer sa politique de casse du service public, de privatisation, d’attaque contre les travailleurs, contre toutes celles et ceux qui produisent les richesses de ce pays.

Quel que soit le gagnant de l’élection présidentielle, il faut se préparer à la lutte, Macron et Le Pen ne font pas partie de notre camp social !! Il n’y aura pas de raccourci !!

La riposte doit se faire dans la rue, par les grèves et les manifestations, quel que soit l’issue du second tour. Nous refusons la résignation de devoir choisir entre la peste et le choléra !!

SUD-Rail Paris Nord, le 20 avril 2022.



Mots-clés

Marine Le Pen   /    Cheminot-e-s   /    Emmanuel Macron   /    SNCF   /    Extrême-droite