×

Mouvement ouvrier

Les raffineries en grève dans toute la France en solidarité avec Grandpuits et pour l’emploi !

Ce mercredi, les raffineries Total du pays se sont largement mises en grève en réponse à l’appel de la CGT FNIC et des grévistes de Grandpuits, en solidarité avec leur lutte, mais aussi en défense de l’emploi dans l’ensemble du groupe.

Paul Morao

3 février 2021

Facebook Twitter

« Crédit photo : Ka »rim Ait Adjedjou

« Normandie, Flandres, La Mède, Feyzin, Donges sont en grève depuis ce matin. Aucun produit ne sort de tous ces sites pour 48h ! ». Sur les réseaux sociaux ce matin, Thierry Defresne, délégué syndical central CGT chez Total annonçait la bonne nouvelle : les raffineries ont largement suivi l’appel à une mobilisation en solidarité avec les Grandpuits et en défense de l’emploi dans l’ensemble du groupe.

De son côté, Adrien Cornet, délégué CGT Grandpuits et meneur de la lutte en cours rapporte des chiffres de grévistes importants. « Normandie 50% au raffinage et 40% à la pétrochimie, Flandres 100%, La Mède 40%, Feyzin 100% au raffinage, 60% à la pétrochimie et 70% aux expéditions. » a-t-il rapporté sur Twitter.

Cette mobilisation réussie fait suite à un appel de la FNIC et de la CGT Grandpuits à une grève de 48h en solidarité avec la lutte des raffineurs seine-et-marnais. Ces derniers jours, comme le rapportait Adrien Cornet lors de l’assemblée générale qui s’est tenue hier, une équipe de grévistes s’était rendue sur différents sites de Total pour porter cet appel et convaincre leurs collègues de suivre le mouvement. « Il faut montrer à Total que l’on est soudés, solidaires quoi qu’il arrive. C’est pas les grévistes de Grandpuits qu’ils ont en face d’eux, c’est tous les mecs avec un bleu de travail qui vont se mettre en colère. C’est ça qui leur fait peur ! » avait notamment expliqué Adrien Cornet aux raffineurs de Normandie, avant de se rendre à Feyzin.

Comme le rapporte Reuters, suite à ce mouvement : « Total a de son côté fait savoir que, à la suite de l’appel à la grève, les expéditions de produits pourraient être perturbées dans certaines de ses raffineries, ajoutant toutefois qu’il continuerait à assurer les approvisionnements de son réseau de station-service et de ses clients. »

Cette première journée de grève de solidarité est en tout cas un beau symbole, et une démonstration de la façon dont les raffineurs de Grandpuits ont impacté l’ensemble des travailleurs par leur lutte exemplaire. Pour autant, pour faire plier Total et s’opposer plus largement aux attaques du patronat, il faudra aller plus loin que 48h de tous ensemble à l’échelle d’un secteur. C’est en effet d’un véritable plan de bataille de l’ensemble du monde travail dont nous avons besoin, et cette perspective qu’il faudra défendre dans la rue ce 4 février.


Facebook Twitter
Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d'huissiers mais pas d'augmentation ! »

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d’huissiers mais pas d’augmentation ! »

Tour Eiffel : cinquième jour de grève reconductible, la mairie de Paris cherche à calmer la colère

Tour Eiffel : cinquième jour de grève reconductible, la mairie de Paris cherche à calmer la colère

L'exploitation paye : le PDG de Stellantis a gagné plus de 100 000 euros par jour en 2023

L’exploitation paye : le PDG de Stellantis a gagné plus de 100 000 euros par jour en 2023

Tous à Paris le 1er mars en soutien à Christian Porta, délégué CGT réprimé par un géant de l'agrobusiness !

Tous à Paris le 1er mars en soutien à Christian Porta, délégué CGT réprimé par un géant de l’agrobusiness !

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens