×

Brutalité coloniale

Gaza. Après le mensonge, une enquête révèle que l’armée israélienne a tué 5 enfants palestiniens

Selon Haaretz, après avoir démenti être à l'origine de tirs ayant fait plusieurs victimes dans le camp de Jabaliya, dont 13 enfants, l'armée Israélienne confirme finalement dans une enquête interne être responsable de la mort de 5 mineurs le 7 août dernier.

Armand Bonneto

17 août 2022

Facebook Twitter

Crédit photo : AP

Lors de l’offensive de l’État d’Israël début août, justifiée comme étant un offensive contre le Mouvement du Jihad Islamique en Palestine (MJIP), une pluie de missiles s’est abattue sur Gaza pendant trois jours. Les 6 et 7 août des tirs se sont notamment abattus sur le camps de réfugiés de Jabalya, tuant au total 13 enfants.

Comme à son habitude, l’armée israélienne s’est employé dans un premier temps à mentir et a rapidement démenti toute implication dans les tirs qui ont touché ce camp de réfugiés. En effet, dans un premier temps le porte-parole des forces de défenses israéliennes Ran Kochav a refusé toute responsabilité de l’armée israélienne dans ces frappes : « Nous n’avons mené aucune frappe dans cette aire, ni dans aucune aire urbaine à ce moment-là ». Les autorités israéliennes ont ainsi fait porter la responsabilité de ces victimes sur des tirs de roquettes ratées du Jihad Islamique palestinien.

Mais dans une enquête interne de l’armée israélienne révélée par le média Haaretz, la responsabilité de l’armée israélienne dans la mort de 5 mineurs palestiniens a été admise. En effet, comme le révèle le site, l’enquête interne conclue qu’une frappe aérienne israélienne a touché le camp de réfugiés de Jabalya le 7 août, causant la mort des 5 enfants palestiniens. Selon Haaretz, l’enquête interne a abouti au fait que les 8 autres enfants palestiniens auraient été tués suite à un tir du MJIP.

Au total 49 palestiniens, dont 19 enfants selon l’ONU, ont perdu dans la vie dans l’échange de tirs de roquettes. Cela constitue l’échange de tir le plus important depuis près d’un an, symptomatique d’un renforcement de l’offensive israélienne sur Gaza.

L’armée israélienne a donc une fois de plus délibérément menti et fait étalage de son cynisme en occultant ses responsabilités dans la mort de civils palestiniens, d’ailleurs cautionnée par les puissances occidentales, dont la France, qui soutiennent inconditionnellement l’État d’Israël. Contre cette offensive et contre l’oppression coloniale de l’État d’Israël, nous assurons notre entière solidarité avec le peuple palestinien et sa lutte pour la libération.


Facebook Twitter
« Rideau de fer maritime », expulsions massives : à Mayotte, le gouvernement prépare l'acte II de Wuambushu

« Rideau de fer maritime », expulsions massives : à Mayotte, le gouvernement prépare l’acte II de Wuambushu

Israël continue de bombarder une population affamée et bloquée à Rafah

Israël continue de bombarder une population affamée et bloquée à Rafah

Le plan Netanyahou : vers un contrôle total de la Palestine

Le plan Netanyahou : vers un contrôle total de la Palestine

Argentine. +300% pour le ticket de bus, Milei saigne les classes populaires

Argentine. +300% pour le ticket de bus, Milei saigne les classes populaires

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, l'UE accélère son escalade militariste

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, l’UE accélère son escalade militariste

Augmentation du salaire minimum : non, le président argentin n'a pas fait de cadeau aux travailleurs !

Augmentation du salaire minimum : non, le président argentin n’a pas fait de cadeau aux travailleurs !

« S'il est extradé, il mourra » : dernier recours pour Julian Assange face à l'acharnement des Etats-Unis

« S’il est extradé, il mourra » : dernier recours pour Julian Assange face à l’acharnement des Etats-Unis

Alerte de l'ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d'enfants

Alerte de l’ONU : Tsahal coupable de viols, humiliations et exécutions de femmes et d’enfants