×

Réforme anti-féministe

Franck Riester assume que les femmes seront « pénalisées » par la réforme des retraites

Après avoir tenté de vendre une réforme des retraites « plus juste » pour les femmes, le gouvernement commence à reconnaître qu’il s’agissait d’un mensonge. Après une étude du ministère du travail, c’est au tour du ministre Franck Riester d’admettre que la réforme est bien une attaque contre les femmes.

Adèle Chotsky

24 janvier 2023

Facebook Twitter

Crédit photo : Public Sénat

Ce lundi 23 janvier, le ministre des Relations avec le Parlement interrogé sur la réforme des retraites a assumé sur la chaîne Public Sénat que le report de l’âge légal à 64 ans pénaliserait les femmes. Contredisant ainsi la rhétorique de son propre gouvernement sur une réforme soi-disant plus juste pour les femmes.

Depuis 10 jours le gouvernement ne cesse de répéter cet argument pour nous faire avaler sa réforme des retraites. Le ministre du travail Olivier Dussopt avait ainsi déclaré à l’Assemblée nationale le 17 janvier dernier que la réforme allait « protéger les femmes ». Alors qu’un large rejet de la réforme des retraites s’est exprimé dans la rue avec la mobilisation massive du 19 janvier, le gouvernement s’empêtre dans son arnaque et il devient de plus en plus difficile pour ce dernier de dissimuler le fait que les femmes font bien partie des grandes perdantes de cette réforme.

Déjà, ce lundi, une étude d’impact de la loi produite par le ministère du travail lui-même qui devait servir de point d’appui pour présenter la réforme devant le conseil des ministres montre noir sur blanc que le report de l’âge légal et l’augmentation de la durée de cotisation obligerait les femmes à devoir travailler plus longtemps pour rassembler tous leurs trimestres.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Alors que ses collègues au gouvernement continuent de vanter la réforme, Frank Riester a carrément assumé : « On n’a jamais dit que tout le monde était gagnant » et d’ajouter avec cynisme « On n’en disconvient absolument pas ». Sur Public Sénat, il a détaillé : « Les femmes, pour atteindre leur durée de cotisation, utilisent notamment des trimestres validés par enfant […]. Évidemment, si vous reportez l’âge légal, elle sont un peu pénalisées ».

Pour justifier cette attaque d’ampleur, il est revenu sur la communication du gouvernement sur l’inévitabilité de la réforme pour « sauver » le système de retraite : « On demande un effort aux Français pour pouvoir équilibrer notre système de retraite. On demande un effort à tout le monde, y compris aux femmes. »

Une fois de plus, le gouvernement demande aux plus précaires, à celles qui subissent les bas salaires, qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois, qui sont contraintes de travailler à temps partiel, de « faire des efforts »… Au contraire, pour résoudre les inégalités salariales, il faudrait augmenter les salaires et les indexer sur l’inflation, partager le temps de travail entre tous et toutes pour en finir avec les temps partiels subit majoritairement par les femmes. Mais cela impliquerait d’aller chercher l’argent là où il y en a, c’est à dire de toucher aux profits faramineux des grandes entreprises qui s’est fait des milliards sur le dos des travailleurs et des travailleuses, notamment pendant la crise sanitaire.


Facebook Twitter
Education sexuelle à l'école : le nouveau terrain de jeu de l'extrême-droite

Education sexuelle à l’école : le nouveau terrain de jeu de l’extrême-droite


MeToo Hôpital. Des travailleuses de la santé dénoncent les violences sexistes et sexuelles au travail

MeToo Hôpital. Des travailleuses de la santé dénoncent les violences sexistes et sexuelles au travail

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens

« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens


Tribune. Les soutiens d'un État génocidaire n'ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Tribune. Les soutiens d’un État génocidaire n’ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Acharnement : l'État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Acharnement : l’État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Affection de longue durée : l'offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Affection de longue durée : l’offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien