×

Catastrophe capitaliste

Climato-scepticisme, destruction des forêts : l’empire Bolloré détruit la planète

Face à la réaction virulente des chiens de garde de Bolloré, Hanouna en tête, à l'encontre de Louis Boyard sur TPMP, il est bon de rappeler que le pillage impérialiste dirigé par le milliardaire détruit aussi la planète.

James Draoust

15 novembre 2022

Facebook Twitter

Premièrement, en plus de servir régulièrement la soupe à l’extrême droite, le vaste empire médiatique de Bolloré lui permet aussi de semer le doute sur les conséquences écocides des multinationales françaises en invitant des pseudo-scientifiques climatosceptiques. Dernièrement, dans l’émission L’heure des pros, dirigée par le chien de garde en chef de CNEWS Pascal Praud, celui-ci donnait par exemple la parole à un climato-négationniste, remettant en cause le réchauffement climatique.

Cela participe à mettre sous le tapis et à minimiser le rôle destructeur des entreprises telles que celles de Bolloré en matière de climat. Notamment, dans le bassin du fleuve Congo, depuis le rachat de l’entreprise coloniale Rivaud en 1995, Vincent Bolloré a mis la main sur des plantations de palmiers à huile et d’hévéas (arbres à caoutchouc) dont il n’a cessé d’étendre l’exploitation pendant plus d’une vingtaine d’année, avec Bolloré Africa Logistics. Cette destruction des terres a impacté directement plus de 100 millions d’habitants dépendant des ressources de la forêt, employant des enfants de 14 ans dans des conditions de travail inhumaines tout en détruisant des cycles naturels créés par la riche biodiversité de la forêt.

Ce type d’exploitation menace fortement les tourbières, des écosystèmes de plusieurs mètres d’épaisseur composés d’une accumulation de matière végétale en décomposition et de bactéries qui créent dans des conditions spécifiques la tourbe, une matière végétale fossile capable d’emprisonner de larges quantités de carbone. Dans le bassin du fleuve Congo, la Cuvette Centrale de 145 529 km2 située entre le Nord de la République du Congo et de la République démocratique du Congo stockerait actuellement une quantité 20 fois supérieure aux émissions fossiles des États-Unis.

Au niveau des terminaux portuaires, Bolloré Africa Logistics a aussi une responsabilité accrue en matière de réchauffement climatique. Elle a perpétré le façonnement colonialiste de l’Afrique en développant des ports pour que les pays occidentaux puissent en extraire toujours plus de marchandises, tout en rompant les interconnexions et les échanges entre pays africains. Bien que la filiale ait été vendue à l’armateur italo-suisse MSC, Bolloré avait aussi mis en place une large campagne de greenwashing de ces ports via le label « Green Terminal », délivré par une autre filiale de Bolloré : Bolloré Port. Ce label est censé promouvoir le caractère environnemental des terminaux portuaires selon huit piliers, allant de la digitalisation des documents au traitement de l’eau et des déchets, audité par le cabinet Bureau Veritas, dont la proximité avec des multinationales comme Total et Bolloré Ports laissent dubitatif.

Pour finir, bien que ces actions aient été réalisées par la multinationale, l’Etat français a aussi joué un rôle diplomatique, financier et militaire dans tout le processus de développement de l’entreprise. Pendant que les Etats se placent en grands sauveurs des pays du Sud en débattant des indemnités climatiques, il serait bon de dénoncer leur rôle dans le soutien aux multinationales rapaces qui pillent les populations et détruisent la planète.


Facebook Twitter
Interpellation massive : plus de 100 militants écolos en GAV après une action contre Total

Interpellation massive : plus de 100 militants écolos en GAV après une action contre Total


Les ingénieurs face à la crise écologique, cause ou solution ?

Les ingénieurs face à la crise écologique, cause ou solution ?

Sous la transition, les mines

Sous la transition, les mines

Européennes : EELV veut intégrer une macroniste pro-service militaire sur sa liste

Européennes : EELV veut intégrer une macroniste pro-service militaire sur sa liste

Victoire ! Relaxe pour les 9 activistes de XR, réprimés suite à une action contre InVivo

Victoire ! Relaxe pour les 9 activistes de XR, réprimés suite à une action contre InVivo

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l'A69 et son monde

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l’A69 et son monde

Action contre Lafarge : l'Etat mobilise à nouveau l'anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Action contre Lafarge : l’Etat mobilise à nouveau l’anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris