×

Palestine

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Les campagnes médiatiques de la droite appelant à l’annulation de conférences organisées par la France Insoumise au sujet de la Palestine se multiplient. La répression dans les universités se poursuit. Solidarité !

Louise Kervella

15 avril

Facebook Twitter
Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Crédit photo : action de solidarité avec la Palestine au Mirail

Alors que se tient ce jeudi 18 avril une conférence de LFI sur la Palestine à l’université de Lille, des élus LR et Renaissance, ainsi que l’UNI, organisation étudiante de droite, ont demandé à la présidence de l’université et au préfet du Nord d’annuler sa tenue. En cause, l’utilisation du logo de l’association « Libre Palestine » sur l’affiche d’invitation à la conférence. D’après Xavier Bertrand, président LR de la région Haut-de-France, l’utilisation de ce logo reviendrait en effet à « [nier] l’existence de l’État d’Israël », non pas en raison des positions de l’association, mais simplement à cause de son nom.

Dans la même veine, la députée Renaissance du Nord, Violette Spillebout, a interpellé le président de l’université de Lille et le préfet pour qu’il annule la conférence de LFI, taxée de « propagande » et de « représenter l’antisémitisme le plus violent ».

Une exigence justifiée selon elle par l’annulation de conférences similaires par l’université de Rennes 2 et par l’IEP de Science Po Bordeaux qui auraient dû avoir lieu le 10 avril et le 12 avril respectivement, suite à des menaces d’attentat par l’extrême-droite. Une surenchère qui s’inscrit dans un contexte plus large d’offensive contre la France Insoumise depuis le 7 octobre, et plus largement contre toutes les voix qui s’expriment en solidarité à la Palestine.

Et qui prend pied, dans la continuité de ces derniers mois, dans le cadre d’une offensive généralisée contre la gauche et l’extrême-gauche à l’université et les étudiants solidaires de la Palestine partout en France, que ça soit à Aix, à Nanterre, ou encore à Montpellier. Une campagne maccarthyste qui a culminé ces dernières semaines dans l’acharnement médiatique autour de Science Po Paris, ainsi que dans la convocation de militants de Solidaires étudiants par la police antiterroriste.

Face à ces offensives contre la liberté politique la plus fondamentale à l’université, il convient d’être solidaires de la France Insoumise et de tous les étudiants réprimés pour leurs engagements politiques ou leurs convictions religieuses. Une nécessité d’autant plus centrale que cette campagne de répression contre les soutiens de la Palestine continue de dépasser très largement les bancs de l’université, à l’instar de la convocation par la police antiterroriste de deux militants de Révolution Permanente ou de la réquisition d’un an de prison avec sursis à l’encontre du secrétaire de l’UD CGT 59.


Facebook Twitter
Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis


 « On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

« On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

Pour les Jeux Olympiques, le gouvernement veut éloigner les jeunes du 93

Pour les Jeux Olympiques, le gouvernement veut éloigner les jeunes du 93

Soutien à la Palestine : la police expulse l'occupation de l'EHESS, solidarité !

Soutien à la Palestine : la police expulse l’occupation de l’EHESS, solidarité !

Strasbourg : la présidence envoie la police pour expulser les étudiants pro-Palestine

Strasbourg : la présidence envoie la police pour expulser les étudiants pro-Palestine