^

Politique

Macron ferait-il partie des classes moyennes ?

Bizarre. Millionnaire en 2014, Macron déclare 550.000€ de patrimoine cette année

La déclaration de patrimoine des candidats à la présidentielle a été récemment publiée et dévoile, sans surprise, que plusieurs de ces derniers dépassent le million d'euros, loin du niveau de vie de la majorité de la population. Parmi ces divers montants, l'actuel président Emmanuel Macron ne déclare qu'un patrimoine de 550 000 euros. Pourtant, lors de son entrée au gouvernement en 2014, l'ancien banquier avait déclaré un appartement à plus d'un million d'euros ainsi que 2,4 millions d'euros engrangés chez Rotschild.

mercredi 9 mars

Crédits photo : LUDOVIC MARIN / AFP

Le 8 mars, la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) a dévoilé les déclarations de patrimoine des 12 candidats à la présidentielle, condition obligatoire pour pouvoir se présenter à l’élection depuis 2017. Ces déclarations portent sur l’ensemble des biens et du capital possédés par les candidats comme l’immobilier, les véhicules personnels, le fond d’épargne, les comptes bancaires, etc.

Parmi les concourants à la présidence, plusieurs se démarquent par leur fortune à l’image de Valérie Pécresse et ses 9,7 millions ou encore Éric Zemmour avec 4,2 millions. De l’autre côté du spectre, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou déclarent respectivement 219 000 et 122 000 euros de patrimoine, ce qui correspond bien plus au train de vie de la majorité de la population.

Puis, dans la nébuleuse des candidats entre ces deux pôles on retrouve d’une part Le Pen, Mélenchon et Dupont-Aignan avec respectivement 1,2 million, 1,4 million et 2 million d’euros de patrimoine et d’autre part Lassalle, Hidalgo, Jadot ou encore... Emmanuel Macron. En effet, ce dernier déclare un patrimoine de 550 000 euros soit moins que Jean Lassalle et ses 630 000 euros.

Pourtant, rien que lors de son passage comme banquier chez Rothschild avant d’entrer au gouvernement, Macron avait engrangé 2,4 millions d’euros en seulement 18 mois dont 1,4 million pour la seule année 2011 et possédait y compris un appartement à un million d’euros ainsi qu’un véhicule. Il avait déclaré ce patrimoine lors de son entrée au gouvernement.

A l’inverse, il ne déclare étrangement aucune possession immobilière ou automobile en 2017 et en 2022, alors que sa femme dispose d’ailleurs d’un bien immobilier n’apparaissant pas dans la déclaration de Macron.

De plus, les revenus de Macron entre début 2017 et fin 2021 s’élèvent à 1,35 millions d’euros ! Une somme qui en dernière instance ne se retrouve nulle part dans ses déclarations de patrimoine, ni dans les biens possédés ni sur ses comptes bancaires. Peut-être que le président a un train de vie et des dépenses quotidiennes plus élevés que ce que gagne la plupart de la population en un mois, ou alors il a tout simplement magouillé pour réduire artificiellement son patrimoine.

Déjà en 2017, la déclaration de patrimoine de Macron avait posé question. En effet, en 2014, ses biens et ses revenus s’élevaient à 4,5 millions d’euros. Selon l’ancien banquier, les millions engrangés chez Rotschild auraient servi à des dépenses personnelles, à faire des travaux dans sa maison du Touquet et à rembourser « un prêt familial de 50 000 euros ». La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique n’avait alors pas estimé nécessaire d’ouvrir une enquête.

Afin de paraître plus proche des classes moyennes, le président des riches et ancien banquier millionnaire a donc vraisemblablement cherché à réduire sa déclaration de patrimoine. Il ne fait pour autant aucun doute qu’Emmanuel Macron est loin d’être touché par les préoccupations de la classe moyenne ou des classes populaires après un quinquennat de cadeaux aux grand patronat et d’attaques frontales contre le droit et les conditions de travail.



Mots-clés

Présidentielles 2022   /    Emmanuel Macron   /    Politique