×

Ouvrez les frontières !

Au moins quatre migrants noyés dans la Manche : les frontières tuent, à bas l’Europe-forteresse !

Dans la nuit de mardi à mercredi, une embarcation se dirigeant vers les côtes anglaises et ayant près d’une cinquantaine de personnes migrantes à son bord a chaviré, faisant au moins quatre morts. Un drame démontrant, une fois de plus, le caractère meurtrier de l’Europe-forteresse et des frontières.

Irène Karalis

15 décembre 2022

Facebook Twitter

Dans la nuit de mardi à mercredi, une embarcation qui se dirigeait vers les côtes anglaises et ayant près d’une cinquantaine de personnes migrantes à son bord a chaviré. Les autorités britanniques ont décompté au moins quatre morts, et 43 personnes ont été repêchées.

L’association d’aide aux migrants Utopia 56 a expliqué au Monde avoir été contactée par téléphone dans la nuit. À 2h53, elle aurait également reçu un message vocal en anglais d’un homme disant : « Nous sommes dans un bateau et nous avons un problème (...). S’il vous plaît, aidez-nous. Il y a des enfants et des familles. L’eau entre par le fond. Nous n’avons rien pour nous mettre en sécurité. S’il vous plaît aidez-nous, nous sommes dans l’eau. » Selon Le Monde, après avoir reçu la localisation de l’embarcation, Utopia 56 aurait prévenu les secours français, puis les secours anglais. Nikolai Posner, porte-parole de l’association, déplore : « il aura fallu attendre une heure pour qu’un bateau de secours soit envoyé. »

Suite à ce drame, le premier ministre britannique, Rishi Sunak, a expliquant sa « peine », déplorant « les tragiques pertes de vies humaines », quand sa ministre de l’intérieur, Suella Braverman, a expliqué : « ce sont des jours comme celui-ci que nous redoutons. » Elle ajoute : « c’est pour cela que nous travaillons si dur pour détruire le modèle économique des passeurs, des criminels organisés traitant les êtres humains comme des marchandises. » Des déclarations hypocrites au regard du plan présenté par Rishi Sunak ce mardi pour renvoyer plus vite les migrants provenant de pays « sûrs ». D’autant plus que les réseaux de passeurs qui prospèrent sur le dos de migrants qui fuient les guerres et la misère imposées par les puissances impérialistes, sont le résultat direct des politiques de répression des migrants et de renforcement des frontières mis en place par l’Union Européenne ainsi que le Royaume-Uni.

Malheureusement, ce drame migratoire n’est ni le premier ni le dernier. En décembre 2021, vingt-sept migrants s’étaient noyés en tentant de rejoindre le Royaume-Uni sur un bateau gonflable. Ces derniers avaient appelé les secours français et britanniques, qui étaient au courant que les migrants étaient en train de faire naufrage et n’étaient malgré tout pas intervenus. Ce drame, dans lequel l’État français et l’État britannique ont une responsabilité accablante, est le drame le plus meurtrier pendant une traversée maritime vers l’Angleterre.

Depuis janvier, environ 45 000 personnes sont arrivées par la mer en Angleterre. Ce nouveau drame nous rappelle, une fois de plus, le caractère assassin des politiques anti-migratoires de l’Union Européenne et du Royaume-Uni et l’urgence de revendiquer haut et fort l’ouverture des frontières, la régularisation immédiate de tous les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention administrative, le droit au regroupement familial et l’arrêt immédiat des expulsions. À bas l’Europe-forteresse !


Facebook Twitter
« Zone de libre échange Gaza-Arish-Sderot » : Netanyahou dévoile un plan de recolonisation de Gaza

« Zone de libre échange Gaza-Arish-Sderot » : Netanyahou dévoile un plan de recolonisation de Gaza

Bombardements à Rafah : ceci est un génocide

Bombardements à Rafah : ceci est un génocide

Point de situation. Où en est l'offensive génocidaire d'Israël à Rafah ?

Point de situation. Où en est l’offensive génocidaire d’Israël à Rafah ?

Kanaky : malgré la fin de l'état d'urgence, la répression policière sanglante se poursuit

Kanaky : malgré la fin de l’état d’urgence, la répression policière sanglante se poursuit

Massacre à Rafah : des manifestations partout dans le monde pour dénoncer l'horreur du génocide

Massacre à Rafah : des manifestations partout dans le monde pour dénoncer l’horreur du génocide

Bombardements d'un autre camp de réfugiés à Rafah : l'horreur génocidaire continue

Bombardements d’un autre camp de réfugiés à Rafah : l’horreur génocidaire continue

États-Unis - Arabie-Saoudite : un accord pour contrer l'Iran sur le dos du peuple palestinien

États-Unis - Arabie-Saoudite : un accord pour contrer l’Iran sur le dos du peuple palestinien

Génocide à Rafah : le mouvement ouvrier a un rôle central à jouer pour renforcer les mobilisations

Génocide à Rafah : le mouvement ouvrier a un rôle central à jouer pour renforcer les mobilisations