^

Politique

Amis des patrons

Assemblée : les députés du RN félicitent Total et CMA CGM pour leurs milliards de bénéfices

Alors qu’une mission flash sur la taxation des superprofits se tient ces dernières semaines à l’Assemblée Nationale et auditionne les représentants de multinationales, les députés RN en ont profité pour afficher leur admiration pour les entreprises milliardaires CMA CGM et Total.

lundi 3 octobre

Crédits photo : AFP/ Stéphane de Sakutin

Ces derniers mois, les profits faramineux des multinationales qui profitent de la crise suscitent un scandale légitime. Une situation face à laquelle le Rassemblement National a cherché à se positionner avec son hypocrisie habituelle, défendant notamment une taxation des « super-profits » très minimale.

L’extrême-droite, amie traditionnelle des patrons, serait-elle devenue une adversaire des multinationales ? Pas vraiment, comme le démontrent à nouveau de récents échanges entre des députés du RN et des grands patrons.

En effet, alors que se tient une audition de patrons d’entreprises aux bénéfices records dans le cadre de la « mission flash » sur les super-profits initiée par la Commission des finances de l’Assemblée nationale, les députés RN multiplient ces dernières semaines les courbettes au très grand patronat.

Le 29 septembre dernier, le député RN des Bouches-du-Rhône, Frank Allisio, intervenait ainsi face à Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, face auquel il a commencé par « saluer ce que votre entreprise et votre famille font pour notre pays ». Une façon de s’aplatir face à l’un des principaux milliardaires français, dont l’entreprise de transport maritime a accumulé 17,9 milliards de bénéfices en 2021 et représentent déjà 14,8 milliards sur le premier semestre 2022 sur le dos de la pandémie.

Une attitude de courtisan qui n’est pas un fait isolé. La semaine précédente, c’est le PDG de Total que le député Jean Phillipe Tanguy, président délégué du groupe RN à l’Assemblée nationale, tenait de son côté à remercier. Face à Patrick Pouyanné, la nouvelle figure de l’extrême-droite a félicité « la performance de Total, grande entreprise française dirigée par des patriotes »… tout en demandant un tout petit peu d’efforts à la multinationale qui surfe sur la crise écologique.

Des séquences relevées par L’Insoumission qui soulignent à quel point les députés RN font preuve de déférence en direction du grand patronat. Rien de surprenant lorsqu’on connaît les positions historiques de l’extrême-droite, qui a toujours brossé les puissants dans le sens du poil. Systématiquement opposé aux augmentations de salaires, le parti de Marine Le Pen s’inscrit dans la continuité de cette logique en flattant les profiteurs de crise et de guerre.



Mots-clés

Crise économique   /    Total   /    Patrons-voyous   /    Extrême-droite   /    Politique