×

Contre Macron et son monde

À Calais, des bénévoles mobilisés pour les retraites et contre la loi immigration

À Calais, une vingtaine de jeunes bénévoles auprès des associations d’aide aux migrants ont entonné le slogan « détruisons les frontières, pas les retraites ! », en appelant à la convergence entre le mouvement contre la réforme des retraites de Borne et contre la loi immigration de Darmanin.

Boris Lefebvre

2 février 2023

Facebook Twitter

Crédit photo : Révolution Permanente

« Détruisons les frontières, pas les retraites ! », c’est avec ce slogan qu’une vingtaine de jeunes bénévoles auprès des associations d’aide aux migrants ont défilé à Calais ce mardi 31 janvier lors de la manifestation contre la réforme des retraites. Engagés auprès des associations Utopia 56 ou l’Auberge des migrants, ces jeunes bénévoles en appellent à la convergence du mouvement contre la réforme des retraites et contre la loi immigration de Darmanin qui vise à durcir encore plus les conditions de vie des migrants.

Si leur banderole et leur slogan ont été très remarqués dans la manifestation, Camille, un jeune bénévole d’un collectif de boulanger solidaire installé à Calais qui vient en aide aux migrants, soutient qu’« il est crucial que les syndicats présents entendent nos revendications pour la régularisation des travailleurs sans-papiers et leur intégration totale à la société pour que l’on puisse toutes et tous travailler moins et contribuer tous ensemble à la création de richesses de manière solidaire ». Il en appelle à une convergence entre le mouvement actuel et le mouvement naissant qui lutte contre la loi raciste et xénophobe de Darmanin.

Le jeune boulanger articule les deux luttes en pointant « la même logique de marchandisation des êtres humains » qui anime les deux contre-réforme voulues par le gouvernement. D’un côté, « par le biais d’une réforme anti-sociale comme celle des retraites qui vise à faire travailler plus longtemps au détriment des plus jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi et au détriment du corps des travailleurs qui arrivent fatigués à l’âge de la retraite » le gouvernement chercher à déconsidérer « la vie humaine, la société et la solidarité entre les êtres humains ». De l’autre, le gouvernement réprime toujours plus « les personnes exilées qui arrivent en France, notamment avec les titres de séjour pour les métiers en tension où potentiellement on utiliserait la main d’œuvre étrangère pour des métiers difficiles dans lesquels il manque du monde et pour ensuite les renvoyer dans leur pays une fois qu’ils ont fini leur travail ».

Le jeune manifestant dénonce ainsi la logique globale des attaques du gouvernement « en faisant ce lien entre frontières et retraites en disant les deux sont liées par les mêmes réformes austéritaires et répressives. On les combat sans les dissocier en opposant un front de lutte anticapitaliste, anti-frontières et anti réforme des retraites ». Les travailleurs immigrés et sans-papiers sont en effet les plus touchés par la réforme des retraites actuelle et parmi les plus exploités. Seule une convergence à la base entre le mouvement contre la réforme des retraites et celui contre la loi immigration pourra l’emporter. Plus que jamais « détruisons les frontières, pas les retraites ! ».


Facebook Twitter
Menace d'expulsion de l'imam M. Mahjoubi : une nouvelle campagne raciste signée Darmanin et le RN

Menace d’expulsion de l’imam M. Mahjoubi : une nouvelle campagne raciste signée Darmanin et le RN

Mort d'Adama : le parquet reconnaît l'implication des gendarmes mais continue de défendre l'impunité

Mort d’Adama : le parquet reconnaît l’implication des gendarmes mais continue de défendre l’impunité

« Sale noir » : une policière fauche un scooter et truque l'enquête pour être blanchie

« Sale noir » : une policière fauche un scooter et truque l’enquête pour être blanchie

Décryptage. Tout comprendre à la loi immigration

Décryptage. Tout comprendre à la loi immigration

Expulsions de SDF : comment l'Etat organise le « nettoyage » de Paris à l'approche des JO

Expulsions de SDF : comment l’Etat organise le « nettoyage » de Paris à l’approche des JO

14 février 1974 en Martinique : l'Etat Français tue des ouvriers agricoles en grève

14 février 1974 en Martinique : l’Etat Français tue des ouvriers agricoles en grève

La France a mené la charge pour légaliser l'enfermement des enfants aux frontières européennes

La France a mené la charge pour légaliser l’enfermement des enfants aux frontières européennes

Droit du sol à Mayotte : une offensive pour calmer la colère sans toucher à la misère

Droit du sol à Mayotte : une offensive pour calmer la colère sans toucher à la misère