×

Grève du 31 janvier

31 janvier : vers une nouvelle mobilisation massive à la RATP, SNCF et dans les aéroports

La journée de grève du 31 janvier s’annonce suivie dans les transports, avec des prévisions de circulation similaires au 19 janvier, signe que la mobilisation s’ancre dans le secteur.

Léa Luca

30 janvier 2023

Facebook Twitter

Du côté du gouvernement, on croise les doigts pour que la journée de grève du 31 janvier soit moins suivie que celle du 19 janvier. Mais rien n’indique que ce vœu sera exaucé, comme le prouve la mobilisation dans les transports ferrés et aériens pour demain, qui montrent une certaine continuité dans les taux de grève.

Plus de trains annulés à la SNCF que le 19 janvier

Côté SNCF, le trafic sera ainsi au moins « fortement perturbé ». D’après les déclarations de la SNCF à l’AFP, les prévisions concernant le trafic ferroviaire sont similaires à celles du 19 janvier. La SNCF annonce ainsi un trafic très perturbé sur l’ensemble du réseau, avec deux TER sur dix dans toutes les régions, un TGV sur trois en moyenne, aucune circulation d’intercités à l’exception de trois allers-retours, et aucun train de nuit. La grève paralysera aussi les liaisons internationales avec la Suisse (Lyria).

Le 19 janvier, 560 trains avaient été annulées entre le mercredi et le jeudi, selon les décomptes. Pour demain, ce sont d’ores et déjà 575 trains dont l’annulation est prévue, montrant une petite hausse de la grève chez les personnels roulants (conducteurs et contrôleurs).

Dans les transports parisiens, la RATP et la SNCF prévoient un train sur trois sur les RER A et B et sur les transiliens H et U. Pour les lignes C, D, E, J, L, N, P et R, ce n’est qu’un train sur dix qui circulera.

A la RATP, pas beaucoup plus de métros qu’il y a dix jours

Les taux de grévistes s’annoncent également importants à la RATP, et en particulier au métro et au RER. La RATP annonce ainsi un trafic très réduit en région parisienne. La majorité des lignes de métro (lignes 3, 5, 6, 7, 7bis, 8, 9, 11, 12, 13) seront fermées hors des heures de pointe (entre 7h30 et 9h30, puis entre 16h30 et 19h30) ou en fin de journée (ligne 2 à partir de 20h), avec un trafic réduit, et pour certaines lignes une ouverture partielle (ligne fermée entre certaines stations), voire totalement fermée (ligne 3bis). Seules les deux lignes automatisées (1 et 14) fonctionneront normalement, mais avec de fortes probabilités de saturation.

Globalement, les prévisions de trafic pour le 31 janvier semblent très légèrement supérieures au 19 janvier, sans cependant que les évolutions soient significatives, ce qui traduit un maintien de la mobilisation chez les agents du métro parisien.

20% des vols annulés à Orly, Air France annule un vol sur dix

Finalement, dans l’aérien, 20% des vols ont été préventivement annulés à l’aéroport d’Orly, comme cela avait déjà été le cas le 19 janvier. La direction générale de l’aviation civile (DGAC) a par ailleurs annoncé dans un communiqué qu’elle « appliquera les dispositions du service minimum dans les centres en route de la navigation aérienne (CRNA) et dans les services de navigation aérienne des aéroports où les dispositions réglementaires le permettent ». Des réquisitions qui ne disent pas leur nom, pour empêcher de faire grève.

Cependant, pour Air France, la grève sera beaucoup plus suivie : alors qu’aucun vol n’avait été annulé le 19 janvier, 10% des courts et moyens courriers seront annulés pour la grève de demain, signe que les mobilisations sont en train de se renforcer dans les aéroports. Une manifestation est d’ailleurs prévue demain à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle contre la réforme.

Autant d’éléments qui témoignent que la colère est toujours là contre le projet du gouvernement. Dans ce cadre, la journée de ce mardi doit servir à renforcer la mobilisation, mais aussi à l’ancrer à la base, en développant des Assemblées Générale et AGs interpros, pour aborder la question brûlante du plan de bataille.


Facebook Twitter
Répression syndicale, du jamais vu depuis l'après-guerre

Répression syndicale, du jamais vu depuis l’après-guerre

Education. Dans le 95, la mobilisation se construit autour du lycée Simone de Beauvoir

Education. Dans le 95, la mobilisation se construit autour du lycée Simone de Beauvoir

Grève illimitée à l'hôpital du Mans : « On met des rustines à chaque fois mais on est au bout »

Grève illimitée à l’hôpital du Mans : « On met des rustines à chaque fois mais on est au bout »

« C'est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

« C’est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l'éducation

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l’éducation

Grève : l'usine Bosch de Mondeville à l'arrêt contre la menace de suppression d'emplois

Grève : l’usine Bosch de Mondeville à l’arrêt contre la menace de suppression d’emplois

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?


Pas de rentrée dans le 93 : grève reconductible et AG pour dénoncer la casse de l'éducation

Pas de rentrée dans le 93 : grève reconductible et AG pour dénoncer la casse de l’éducation