×

Réforme des retraites

24h, 48h, 72h : les syndicats CGT du pétrole appellent à des journées de grève reconductible

Alors que l’intersyndicale n’a appelé pour l’instant qu’à une journée de grève le 19 janvier, les syndicats des industries pétrolières appellent à un mouvement dur, avec comme perspective la grève reconductible et l’arrêt des raffineries.

Arthur Nicola

11 janvier 2023

Facebook Twitter

Crédits photos : Révolution Permanente

Les raffineries seront-elles une seconde fois en moins d’un an arrêté, avec les conséquences en termes de pénuries que cela peut avoir ? Réuni ce 11 janvier, les syndicats des diverses entreprises pétrolières du pays ont d’ores et déjà esquissé un premier plan de bataille contre la réforme des retraites. Parmi eux, les syndicats de Total Energies et ExxonMobil, qui avaient pratiquement asséché les stations-services du pays en octobre dernier.

Face à la nouvelle réforme du gouvernement, c’est un premier plan de bataille qui vient d’être posé sur la table, avec en ligne de mire l’objectif d’une grève reconductible dans les raffineries, et l’arrêt des installations début février, alors que la réforme sera présentée à l’Assemblée. La coordination pétrole de la CGT appelle donc à suivre l’appelle à la grève de l’intersyndicale le 19 janvier pour 24h de grève, puis de monter crescendo le 26 janvier, avec 48h de grève, puis 72h le 06 février, « date à laquelle il sera proposé aux salariés la grève reconductible », précise le communiqué.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Pour ces syndicats, la mesure du gouvernement est « inacceptable » : « on voudrait nous faire travailler plus longtemps, alors que le chômage explose et que l’espérance de vie en bonne santé recule dans le pays  », expliquent les syndicats. Alors que le gouvernement souhaite faire passer l’âge légal de la retraite à 64 ans, ceux-ci réclament le retour de la retraite à 60 ans, et 55 ans pour les travaux pénibles. Malgré plusieurs de semaines de grève pour des augmentations de salaires qui ont abouti à des augmentations bien en dessous de l’inflation, les pétroliers restent néanmoins déterminés à continuer la bataille pour des augmentations de salaires, alors que l’inflation continue de rogner sur le pouvoir d’achat de tous et toutes, et continuent de réclamer l’indexation des salaires sur l’inflation, « qui financent les retraites », précisent-ils.

Selon nos informations, au-delà des six raffineries des groupes ExxonMobil et Total, les syndicats de la CIM (l’entreprise qui gère l’entrée des produits pétroliers sur le port du Havre) seraient eux aussi prêts à suivre l’appel de la CGT Total. Du côté des avitailleurs, notamment à la SASCA (qui gère le ravitaillement des avions sur plusieurs aéroports), des actions se prépareraient d’ores et déjà sur les aéroports de Bordeaux, Toulouse et Montpellier.


Facebook Twitter

Arthur Nicola

Journaliste pour Révolution Permanente.
Suivi des grèves, des luttes contre les licenciements et les plans sociaux et des occupations d’usine.
Twitter : @ArthurNicola_

Scandale : l'inspection du travail refuse le licenciement de Christian Porta, InVivo tente de passer en force

Scandale : l’inspection du travail refuse le licenciement de Christian Porta, InVivo tente de passer en force

Grève massive des conducteurs de bus de Montesson et Argenteuil pour les salaires

Grève massive des conducteurs de bus de Montesson et Argenteuil pour les salaires

Pour un 1er mai contre leurs guerres et l'austérité : rejoins les cortèges de Révolution Permanente !

Pour un 1er mai contre leurs guerres et l’austérité : rejoins les cortèges de Révolution Permanente !

Casse sociale chez Casino : plus de 3000 postes supprimés !

Casse sociale chez Casino : plus de 3000 postes supprimés !

Contre la répression de Siham Touazi, la CGT 95 appel à un rassemblement le 7 mai à Pontoise

Contre la répression de Siham Touazi, la CGT 95 appel à un rassemblement le 7 mai à Pontoise

Toulouse. Les ingénieurs de CS Group en grève contre le « flex office »

Toulouse. Les ingénieurs de CS Group en grève contre le « flex office »

Victoire ! L'inspection du travail refuse le licenciement d'Alexandre, délégué syndical à la Fnac

Victoire ! L’inspection du travail refuse le licenciement d’Alexandre, délégué syndical à la Fnac

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !