×

Universités

200 étudiants votent l’occupation de la fac de Bordeaux Victoire

Après la tenue d'une assemblée générale, la fac de Bordeaux Victoire sera occupée dès ce mercredi soir.

Facebook Twitter

L’occupation a été votée à l’unanimité avec plus de 200 personnes présentes. Depuis plusieurs semaines, la mobilisation contre la précarité et la réforme des retraites se structure sur l’université de Victoire située au centre ville de Bordeaux. L’occupation a été pensée comme une réponse face aux politiques de lock-out qui se multiplient pour empêcher la mobilisation des étudiants dans le contexte de la grève reconductible qui se lance ce 5 décembre. Les campus de Pessac mais aussi de Sciences Po seront également bloqués demain matin, un blocage historique en ce qui concerne ce dernier centre.

Pour les étudiants qui ont voté l’occupation, le but est de profiter de sa place centrale dans la ville pour en faire un lieu d’organisation de la mobilisation et de construction de la grève reconductible. C’est en ce sens que lors de l’AG de mercredi soir qui a voté l’occupation, des Gilets Jaunes et des travailleurs de différents secteurs étaient présents en nombre. Jeudi 5 décembre, les étudiants organiseront un cortège dans la manifestation interprofessionnelle.

A 17h30, une nouvelle assemblée générale de lutte aura lieu invitant largement les travailleuses et les travailleurs en grève, syndiqués ou non syndiqués, à participer pour organiser les journées à venir. Ces derniers peuvent également profiter des différents lieux pour organiser leur mobilisation, notamment dans le contexte où la Bourse du Travail a été fermée, pour que la fac de Victoire devienne véritablement le lieu d’organisation et de coordination de la mobilisation.

Voir cette publication sur Instagram

Pétra étudiante en direct de la fac occupée de Bordeaux Montaigne, fait le point sur la situation dans la jeunesse à la veille de la grève du 5 décembre. Elle nous parle notamment de la précarité qui frappe la jeunesse de tous points de vue et s'est illustrée par un nouveau drame aujourd'hui avec le suicide d'un étudiant dans son école à Bordeaux. . #greve5decembre #greve #5decembre #laprecaritetue #fac #facoccupée #bordeaux #bordeauxmontaigne #bordeauxvictoire #universite #bloquetonlycee #bloquetafac

Une publication partagée par Révolution Permanente (@revolutionpermanente.fr) le


Facebook Twitter
L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d'assommer la jeunesse de mesures répressives

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d’assommer la jeunesse de mesures répressives

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Menaces contre l'Union étudiante : face à l'extrême droite, faisons front !

Menaces contre l’Union étudiante : face à l’extrême droite, faisons front !

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel


Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J'ai l'impression de gâcher ma vie »

Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J’ai l’impression de gâcher ma vie »

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi